20 Minutes (Paris)

La nou­velle boo­keuse des «Mar­seillais» a su «bri­ser la glace»

Dès ce lun­di, Jes­si­ca Ai­di en­cadre «Les Mar­seillais » dans la dixième sai­son de leur pé­riple, tour­né à Du­baï

- Pro­pos re­cueillis par Clé­ment Ro­dri­guez Dubai · Paris Saint-Germain FC · Paris · Marco Verratti

Sa par­ti­ci­pa­tion aux « Mar­seillais » est « le fruit du ha­sard ». Dès ce lun­di, Jes­si­ca Ai­di en­file la cas­quette de boo­keuse des can­di­dats de l’émis­sion de W9, qui prend place cette an­née à Du­baï (Emi­rats arabes unis). La man­ne­quin et fian­cée de Marco Ver­rat­ti, joueur du PSG, se confie à 20 Mi­nutes sur ce pre­mier rôle et la fa­çon dont elle a fait sa place dans le clan des fra­tés.

Com­ment les Mar­seillais vous ont-ils ac­cueillie ?

Je les ai ren­con­trés lors du pre­mier jour de tour­nage et de la pré­sen­ta­tion des par­ti­ci­pants. J’étais un peu in­ti­mi­dée, dans le sens où ils ne me connais­saient pas, ils ne sa­vaient même pas qui était la boo­keuse. Je me suis dit : « Com­ment vont-ils prendre le fait que je sois une Pa­ri­sienne ? Est-ce qu’ils vont sa­voir que mon fian­cé joue au Pa­ris Saint-Ger­main ? » Au fi­nal, ça reste des Mar­seillais, ils sont cha­leu­reux et sym­pas, donc la glace a vite été bri­sée.

Avez-vous pu in­suf­fler votre per­son­na­li­té dans ce rôle ?

J’avais dé­jà re­gar­dé l’émis­sion, mais pas en dé­tail, donc je par­tais à l’aven­ture. Je ne me suis pas ins­pi­rée de ce que les pré­cé­dentes boo­keuses avaient pu faire. De base, je suis quand même re­la­ti­ve­ment ti­mide. Donc, quand on m’a dit que je de­vais être un peu au­to­ri­taire quand il le fal­lait, et douce quand il fal­lait l’être aus­si, j’ai juste sui­vi les consignes et ça s’est bien pas­sé. J’étais so­laire et sou­riante, mais, quand ça n’al­lait pas, je ta­pais du poing sur la table.

Ce pro­gramme est-il l’oc­ca­sion pour vous d’ac­qué­rir une grosse no­to­rié­té en peu de temps ?

Oui, bien évi­dem­ment, parce que c’est le pro­gramme de té­lé­réa­li­té le plus re­gar­dé ces der­nières an­nées. Après, je ne l’ai pas fait pour ça, parce que je n’en avais pas spé­cia­le­ment be­soin. Mais, main­te­nant que j’ai goû­té à l’ani­ma­tion, pour­quoi pas conti­nuer dans cette voie et sur­fer sur cette vague ?

Quelle a été votre plus grande sur­prise ?

J’ai été très sur­prise de voir à quel point il n’y avait au­cune mise en scène. Il y a beau­coup de per­sonnes qui disent que, dans la té­lé­réa­li­té, tout est mis en scène. En vrai de vrai, non. Les prises de vues sont en one shot. On ne coupe pas, on ne re­fait rien. Ce que l’on voit à la té­lé, c’est exac­te­ment ce qu’il se passe.

 ??  ??
 ??  ?? Jes­si­ca Ai­di est la boo­keuse des can­di­dats mar­seillais sur W9.
Jes­si­ca Ai­di est la boo­keuse des can­di­dats mar­seillais sur W9.

Newspapers in French

Newspapers from France