La SNSM re­tape sa flotte

Saint-Ma­lo ac­cueille un ga­rage pour les ba­teaux de sau­ve­tage

20 Minutes (Rennes) - - Grand Rennes - Ca­mille Al­lain

Ils sont uniques. Flo­qués de leur cou­leur orange, les ba­teaux de la SNSM (So­cié­té na­tio­nale de sau­ve­tage en mer) sont mis à rude épreuve. Pour faire face à une flotte vieillis­sante, la so­cié­té des sau­ve­teurs en mer a dé­ci­dé d’in­ves­tir plus de deux mil­lions d’eu­ros dans la construc­tion d’un pôle de sou­tien de la flotte, inau­gu­ré sa­me­di à Saint-Ma­lo. Ce « ga­rage » fe­ra tra­vailler une ving­taine de per­sonnes et au­ra pour mis­sion d’en­tre­te­nir les 400 ba­teaux que compte la SNSM au ni­veau na­tio­nal. « On avait dé­jà un pôle de sou­tien, mais il n’était plus adap­té à nos mis­sions, ni à la sé­cu­ri­té du per­son­nel. Il nous fal­lait une jour­née pour em­me­ner un ba­teau à l’eau », ex­plique Jean-Chris­tophe Nou­veau, di­rec­teur tech­nique de la SNSM.

Pro­lon­ger leur vie

Les spé­cia­listes du sau­ve­tage en mer voient une grande par­tie de leurs ca­nots tous temps at­teindre l’âge li­mite des trente ans. « La plu­part avaient été construits après la ca­tas­trophe de l’Aber Wrac’h (en 1986, cinq sau­ve­teurs avaient pé­ri en mer). Ils ar­rivent à un âge cri­tique », pour­suit le di­rec­teur tech­nique. La SNSM en a dé­jà rem­pla­cé cer­tains, mais l’in­ves­tis­se­ment est co­los­sal : entre 1,3 et 1,5 mil­lion d’eu­ros pour une em­bar­ca­tion ca­pable de na­vi­guer par tous les temps. Dans un contexte éco­no­mique étri­qué, les sau­ve­teurs en mer ont dé­ci­dé de pro­lon­ger la vie de leurs ca­nots jus­qu’à 40 ans, en chan­geant le ca­ré­nage ou les mo­teurs. Des opé­ra­tions lourdes qui pour­ront être me­nées sur le nou­veau chan­tier de Saint-Ma­lo, mais pas seule­ment. Plus ré­ac­tive, la SNSM ver­ra ses ba­teaux im­mo­bi­li­sés moins long­temps.

Une grande par­tie des ca­nots at­teint l’âge li­mite de trente ans.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.