Les Bleus re­trou­ve­ront l’Es­pagne

20 Minutes (Rennes) - - Sports - Ju­lien La­loye

Vain­queurs de l’Ita­lie (3-1) grâce à un énorme Lu­cas Pouille, les Bleus ac-

cueille­ront l’Es­pagne en de­mi-fi­nale de Coupe Davis. « On est pas­sion­né par cette épreuve avec la­quelle on a gran­di, as­sure le ca­pi­taine Yan­nick Noah. Je sais pas si on va la sau­ver, mais on a fait ce qu’on a pu. » Les pro­té­gés de Noah ont of­fert un nou­veau ré­ci­tal dans une com­pé­ti­tion, dont la for­mule ac­tuelle est me­na­cée de dis­pa­ri­tion par la Fé­dé­ra­tion in­ter­na­tio­nale de ten­nis.

«Une épreuve in­tou­chable»

A Gênes, Lu­cas Pouille a fait taire Fa­bio Fo­gni­ni et les sup­por­ters ita­liens après un week-end presque trop maî­tri­sé sans les glo­rieux Mous­que­taires. Dans le même temps, à Va­lence (Es­pagne), Da­vid Fer­rer a dé­li­vré son pays au bout du cin­quième match, de­vant un Ra­fael Na­dal dans un état se­cond sur le banc de touche. Le nu­mé­ro 1 mon­dial n’avait plus par­ti­ci­pé à un match de Coupe Davis de­puis 2016, et il se­ra peut-être en train de soi­gner un ge­nou ou un poi­gnet à l’au­tomne... « Cer­tains di­ri­geants sont là de­puis peu et ne connaissent peut-être pas leur his­toire, a ren­ché­ri le ca­pi­taine des Bleus. Au­jourd’hui, c’est la Coupe Davis, de­main ce se­ront cer­tains tour­nois du Grand Che­lem. La Coupe Davis, c’est autre chose. Il y a presque une di­men­sion so­ciale. Cette épreuve de­vrait être in­tou­chable pour ceux qui aiment vrai­ment le ten­nis ». Elle le se­ra trois jours de plus en de­mi-fi­nale, du 14 au 16 sep­tembre.

Lu­cas Pouille a of­fert la vic­toire à la France face à l’Ita­lie, di­manche.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.