Ça re­crute dans les bars et dans les fermes

20 Minutes (Rennes) - - Grand Rennes - J.G.

Deuxième ré­gion la moins tou­chée par le chômage (7,4 %), juste der­rière les Pays-de­la-Loire, la Bre­tagne a re­trou­vé la forme sur le front de l’em­ploi. Cette bonne dy­na­mique se re­trouve dans les pers­pec­tives de re­cru­te­ment en 2018, qui sont en hausse de 15,9 % par rap­port à l’an der­nier, se­lon l’en­quête Be­soins en main-d’oeuvre de Pôle em­ploi. Ré­gion agri­cole et tou­ris­tique, la Bre­tagne re­cherche sans sur­prise beau­coup de bras dans ses ca­fés et res­tau­rants (5 500 pro­jets de re­cru­te­ment), ain­si que dans ses fermes et ses usines agroa­li­men­taires. Par­mi les pro­fes­sions qui re­crutent viennent en­suite les mé­tiers d’agent d’en­tre­tien de lo­caux, d’em­ployé de cui­sine ou d’aide-soi­gnant. A Rennes, la ty­po­lo­gie des mé­tiers re­cher­chés est bien dif­fé­rente de celle de la ré­gion. Ce sont ain­si les pro­fes­sion­nels de l’ani­ma­tion so­cio­cul­tu­relle, les em­ployés de libre-ser­vice et les in­gé­nieurs qui sont les plus re­cher­chés dans la ca­pi­tale bre­tonne, où 25 000 pro­jets de re­cru­te­ment ont été re­cen­sés.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.