L’in­tel­li­gence ar­ti­fi­cielle a eu le der­nier mot

Une mac­hine a trai­té avec suc­cès un livre de 800 pages

20 Minutes (Rennes) - - CULTURE - Laure Beau­don­net

Le « monstre » n’au­ra bien­tôt plus be­soin de l’aide de son créa­teur. Dans le do­maine de la tra­duc­tion en tout cas. Pour la pre­mière fois, une in­tel­li­gence ar­ti­fi­cielle a tra­duit un livre de 800 pages (presque) toute seule, Deep Lear­ning, de Yo­shua Ben­gio, Ian Good­fel­low et Aa­ron Cour­ville. L’ou­vrage com­po­sé de texte et de for­mules ma­thé­ma­tiques pa­raît dans une se­maine, le 18 oc­tobre, en ver­sion fran­çaise (L’Ap­pren­tis­sage pro­fond) aux édi­tions Mas­sot.

Pro­duc­tion de sens

Quant­me­try, ex­pert fran­çais en in­tel­li­gence ar­ti­fi­cielle, et DeepL, une start-up al­le­mande spé­cia­li­sée dans la tra­duc­tion au­to­ma­ti­sée, ont dé­ve­lop­pé un ou­til ca­pable de trans­crire le texte en fran­çais en une di­zaine d’heures. « L’ou­til de DeepL a un ni­veau de per­for­mance beau­coup plus fort que les so­lu­tions grand pu­blic, comme Google Trans­late, qui font du mot à mot sur des phrases courtes », ex­plique Alexandre Sto­ra, ma­na­ger du dé­ve­lop­pe­ment com­mer­cial chez Quant­me­try.

La start-up al­le­mande a nour­ri son in­tel­li­gence ar­ti­fi­cielle d’un cor­pus de textes tra­duits par l’homme, comme des textes de loi ou des ro­mans libres de droit. La mac­hine cherche des équi­va­lences, re­place dans un contexte, elle pro­duit du sens. Le ré­sul­tat est im­pres­sion­nant : au­cune faute de sens n’a été re­pé­rée. Des cor­rec­tions à la marge sur des for­mu­la­tions ont été ap­por­tées au texte fi­nal par l’équipe de cher­cheurs.

Le tra­duc­teur a-t-il en­core une rai­son d’être si une mac­hine, en­traî­née quelques jours, ar­rive à tra­duire un texte de 800 pages ? « Les per­sonnes qui écrivent des tra­duc­tions de comptes ren­dus de réunion ou de no­tices d’as­pi­ra­teur peuvent se sen­tir me­na­cés, pas les tra­duc­teurs lit­té­raires », nuance Ni­co­las Bous­quet, di­rec­teur scien­ti­fique de Quant­me­try et pro­fes­seur as­so­cié à la Sor­bonne. « L’ou­til de DeepL pour­rait au moins ser­vir à dis­tin­guer la lit­té­ra­ture de ce qui n’en est pas », dit en sou­riant le di­rec­teur scien­ti­fique de Quant­me­try. L’opé­ra­tion Mis­sion Pa­tri­moine, lan­cée en sep­tembre, a at­teint son ob­jec­tif mi­ni­mum en ré­col­tant 15 mil­lions d’eu­ros pour fi­nan­cer la sau­ve­garde du pa­tri­moine fran­çais, a an­non­cé mer­cre­di la Fran­çaise des Jeux. Le Re­wind. Re­trou­vez la chro­nique vi­déo dé­ca­lée qui re­vient sur les faits in­so­lites du jour. Au­jourd’hui, en­cer­clée par des ba­leines, elle ap­pelle la po­lice.

Alad’2 en­voûte le box-of­fice fran­çais. Les nou­velles aven­tures d’Ala­din, in­ter­pré­té par Kev Adams, s’ins­tallent sur la pre­mière marche du box-of­fice fran­çais, se­lon CBO Box Of­fice. Alad’2 a sé­duit plus de 850 000 spec­ta­teurs pour sa pre­mière se­maine en salles.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.