Les ly­céens surfent sur la vague jaune

20 Minutes (Rennes) - - ACTUALITÉ -

Comme à Au­ber­vil­liers (Seine-Saint-De­nis), Thion­ville (Mo­selle) ou en­core Bor­deaux (Gi­ronde), des ly­céens, por­tés par la contes­ta­tion des « gi­lets jaunes » se sont mo­bi­li­sés, lun­di à Mar­seille, contre les ré­formes dans l’Edu­ca­tion na­tio­nale. Deux jeunes ont été bles­sés et quelques dé­gra­da­tions ont été consta­tées, comme des feux de pou­belle.

« Elle fait très peur cette ré­forme, lâche Sa­rah, ly­céenne à Saint-Exupéry (15e), l’un des éta­blis­se­ments blo­qués. Je vou­lais al­ler en ES, mais ils sup­priment la sec­tion. Il fau­dra choi­sir soi­même ses ma­tières. Mais je prends quoi, moi? Je suis nulle en maths!» A ses cô­tés, Naw­fan ba­lance : «De toute fa­çon, c’est un lo­gi­ciel [Par­cour­sup] qui dé­ci­de­ra de ton ave­nir. T’au­ras un bac des beaux quar­tiers et un bac men­tion quar­tiers Nord… Ré­sul­tat, per­sonne ne vou­dra de nous.»

Meh­di, 14 ans, saute par­tout au­tour du pi­quet de grève. «Whoo, tu saoules», lâchent les «grands». Eux sont en BTS ou en mas­ter de mé­dia­tion ter­ri­to­riale. La se­maine der­nière, l’Union na­tio­nale des ly­céens a dis­tri­bué des tracts. «C’était écrit que les ly­céens de Jean-Per­rin [10e] et tous ceux du centre-ville étaient prio­ri­taires par rap­port à nous, s’alarme Meh­di. Fran­che­ment, je suis per­du. » A Mar­seille, Jean Saint-Marc

Quelques in­ci­dents ont émaillé la mo­bi­li­sa­tion des ly­céens à Mar­seille.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.