10 Deux « gi­lets jaunes » ni sa­la­rié d’En marche ni jour­na­liste

20 Minutes (Rennes) - - DIX NEWS - Alexis Or­si­ni

Ja­son Her­bert et Clé­ment Jo­mie ont connu une vi­si­bi­li­té mé­dia­tique avec les « gi­lets jaunes ». Le pre­mier a été l’un des porte-pa­role dé­si­gné du mou­ve­ment, le se­cond par­ti­ci­pé à une ac­tion, porte Maillot. Cette no­to­rié­té s’ac­com­pagne de soup­çons. « Ce se­rait la moindre des choses de pré­ci­ser que Ja­son Her­bert le pseu­do #gi­let­jaune qui crache dans la soupe est non seule­ment jour­na­liste mais membre à la fois de la CGT et de la CFDT », af­fir­mait un tweet aux plus de 600 re­prises. Quant à Clé­ment Jo­mie, il est « ac­cu­sé », sur la foi d’un pro­fil Fa­ce­book à son nom, de « tra­vailler pour La Ré­pu­blique en marche [LREM] ». Au­tant d’af­fir­ma­tions qui mêlent le vrai et le faux. « J’ai bien été jour­na­liste pour la Cha­rente libre, mais je ne le suis plus », as­sure Ja­son Her­bert qui re­con­naît « [avoir] en­core un man­dat au sein du Conseil na­tio­nal de la CFDT Jour­na­listes », une ac­ti­vi­té qu’il « exerce sur [son] temps libre ». « Or­ga­ni­sa­teur [des] gi­lets jaunes porte Maillot », « gi­let jaune » : c’est sous ces at­tri­buts qu’était pré­sen­té Clé­ment Jo­mie lors de deux in­ter­ven­tions té­lé­vi­sées. « Il est adhé­rent mais ne tra­vaille pas pour nous et [nous ne connais­sons pas] son ni­veau de mi­li­tan­tisme », a af­fir­mé LREM.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.