In­fra­struc­tures

Les ser­vices de la ville s’ins­tal­le­ront au pa­lais Saint-Georges

20 Minutes (Rennes) - - NEWS - Ca­mille Al­lain

Fort de ses cen­taines de fe­nêtres par­fai­te­ment ali­gnées, le pa­lais SaintGeorges est l’un des mo­nu­ments les plus connus des Ren­nais. Quar­tier gé­né­ral des pom­piers et la po­lice mu­ni­ci­pale, le bâ­ti­ment s’est trou­vé une nou­velle vo­ca­tion. Au dé­part des sol­dats du feu en 2020, il ac­cueille­ra la Mai­son de la ci­toyen­ne­té et de la tran­quilli­té pu­blique. Le pro­jet d’hô­tel de luxe a été aban­don­né. « Les pro­jets qu’on nous avait sou­mis n’étaient pas à la hau­teur de nos at­tentes », jus­ti­fie l’ad­joint aux fi­nances Marc Her­vé.

Ra­va­gé par un in­cen­die

Après d’im­por­tants tra­vaux qui de­vraient s’ache­ver en 2023, le pa­lais concen­tre­ra des ser­vices au­jourd’hui dis­pat­chés sur une di­zaine de sites : la di­rec­tion de la culture, des sports, l’état-ci­vil ou le ser­vice des ob­jets trou­vés. « Une op­ti­mi­sa­tion du fon­cier grâce à la vente des sites li­bé­rés », se­lon la maire Nathalie Ap­pé­ré. Les nou­veaux lo­ca­taires met­tront les pieds dans un lieu char­gé d’his­toire, lar­ge­ment re­cons­truit en 1921 après un im­por­tant in­cen­die. On com­prend mieux pourquoi le maire de l’époque Jean Jan­vier avait dé­ci­dé d’y ins­tal­ler les pom­piers. « Toute la char­pente avait été ra­va­gée. Les dé­gâts étaient consi­dé­rables », rap­pelle Gilles Bro­han, ani­ma­teur de l’ar­chi­tec­ture et du pa­tri­moine à Des­ti­na­tion Rennes. La ca­serne mi­li­taire pla­cée là après la Ré­vo­lu­tion avait dû dé­mé­na­ger et un jar­din à la fran­çaise avait fait son ap­pa­ri­tion. Lais­sant voir le nom de Mag­de­laine de la Fayette ins­crit en ca­pi­tales sur la fa­çade. « C’est l’ab­besse qui avait or­don­né la construc­tion du pa­lais au XVIIe siècle. Le bâ­ti­ment pré­cé­dent da­tant du

XIe siècle était sans doute de­ve­nu trop pe­tit, ou pas as­sez re­pré­sen­ta­tif de la puis­sance de l’ab­baye bé­né­dic­tine », ex­plique le spé­cia­liste du pa­tri­moine. Des siècles plus tard, il en im­pose tou­jours.

Ti­mide, le bâ­ti­ment n’était qu’à moi­tié éclai­ré mardi soir.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.