Ligue 1

Lé­tang veut ins­tal­ler Sté­phan «dans la du­rée» sur le banc

20 Minutes (Rennes) - - NEWS - Jé­rôme Gic­quel

Un temps pres­sen­ti pour de­ve­nir l’ad­joint de Thier­ry Hen­ry à Mo­na­co, Julien Sté­phan se­ra fi­na­le­ment sur le banc ren­nais ce mer­cre­di à Lyon, rem­pla­çant Sa­bri La­mou­chi évin­cé lun­di après la dé­route à do­mi­cile face à Stras­bourg. Ce se­ra une grande pre­mière en L1 pour le fils de Guy Sté­phan, l’ad­joint de Di­dier Des­champs chez les Bleus. « Ce n’est pas un abou­tis­se­ment, mais une op­por­tu­ni­té ma­gni­fique pour moi », a in­di­qué le nou­veau coach bre­ton mardi mi­di lors de sa pré­sen­ta­tion à la presse.

« L’ins­tal­ler dans la du­rée »

A la tête de la ré­serve du Stade Ren­nais de­puis trois ans, Julien Sté­phan, 38 ans, prend donc du grade. Nom­mé en in­té­rim, il pour­rait même être pro­lon­gé, à en croire le pré­sident Oli­vier Lé­tang. « On se donne six matchs avec un pre­mier bi­lan qui se­ra fait à Noël. Mais il y a une vraie vo­lon­té d’ins­tal­ler Julien dans la du­rée », a sou­li­gné l’an­cien di­ri­geant pa­ri­sien. Avant de de­ve­nir en­traî­neur, Julien Sté­phan a em­bras­sé une car­rière de joueur as­sez mo­deste. Il a rac­cro­ché les cram­pons à 26 ans, avant de se tour­ner vers la for­ma­tion. En 2012, il a re­joint le Stade Ren­nais pour prendre en charge les U19 puis l’équipe ré­serve en 2015. C’est en par­tie à lui que l’on doit l’éclo­sion de quelques pé­pites de la for­ma­tion ren­naise, comme Ous­mane Dem­bé­lé, Jo­ris Gna­gnon ou James Léa Si­li­ki. « C’est un très bon édu­ca­teur et for­ma­teur. Il aime bien ses joueurs, peut-être même un peu trop. Il au­rait vou­lu qu’ils réus­sissent tous au Stade Ren­nais », sou­ligne Pa­trick Ram­pillon, l’an­cien di­rec­teur du centre de for­ma­tion du Stade Ren­nais, louant les qua­li­tés hu­maines et pro­fes­sion­nelles « d’un gar­çon plein d’am­bi­tion ».

Avant d’aller dé­fier Lyon, Julien Sté­phan a dé­jà iden­ti­fié les points faibles de son équipe. « On prend trop de buts. On ne va pas mettre le bus devant le but, mais j’ai tou­jours consi­dé­ré que bien dé­fendre, ça per­met­tait de mieux at­ta­quer. Donc la prio­ri­té va être de re­struc­tu­rer l’équipe sur le plan dé­fen­sif, de res­ser­rer les lignes, d’avoir une dé­marche col­lec­tive un pe­tit peu dif­fé­rente afin d’op­ti­mi­ser le po­ten­tiel of­fen­sif », a-t-il sou­li­gné.

Oli­vier Lé­tang (à droite) a confié les rênes du Stade Ren­nais à Julien Sté­phan.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.