20 Minutes (Rennes)

Respirez, c’est vendredi ! Et si nous le faisions par le nez ?

-

Respirer, nous le faisons depuis que nous sommes nés. Et pourtant, savons-nous vraiment le faire ? Découvrez notre rubrique pour inspirer et expirer les doigts dans le nez (ou plutôt pas), grâce aux conseils du respirolog­ue Yves-Vincent Davroux.

Dans l’une de nos précédente­s rubriques, nous vous invitions à inspirer par le nez, et expirer par la bouche. Pourquoi ? Le nez et le cerveau, qui sont en lien direct via le nerf olfactif, sont ceux qui régulent le volume d’air à traiter par notre organisme. Respirer par le nez, c’est donc favoriser cette régulation du volume d’air ! Le nez a également un rôle filtrant (poussières, particules, molécules présentes dans l’air), ce qui n’est pas le cas de la bouche. Et en bonus : le nez donne des informatio­ns à notre système digestif sur l’air inspiré, permettant une stimulatio­n (ou non !) de l’appareil digestif, notamment grâce aux odeurs. Quant à la bouche, l’expiration permet une évacuation rapide du dioxyde de carbone de l’organisme, car on respire finalement autant pour évacuer le dioxyde de carbone que pour inspirer de l’oxygène ! Le dioxyde de carbone que nous devons expirer n’a plus d’intérêt pour le corps, qui préfère l’évacuer rapidement et proprement (sans analyse sensoriell­e et nerveuse). Et voilà, vous savez tout ! Alors, êtes-vous prêt à respirer ?

Concocté avec tendresse par Petit BamBou, que vous pouvez retrouver dans son app de méditation sur votre mobile pour cultiver calme et sérénité. Huit millions de personnes méditent, guidées par ses experts !

 ?? ??

Newspapers in French

Newspapers from France