Au Sa­lon de Ge­nève, Re­nault offre le taxi du fu­tur

20 Minutes (Strasbourg) - - CINÉMA - A Ge­nève, C. S.

fite du Sa­lon in­ter­na­tio­nal de l’au­to de Ge­nève, jus­qu’au 18 mars, pour dé­voi­ler son con­cept-car EZ-GO (à pro­non­cer « ea­sy go »), un taxi du fu­tur. « Les villes s’agran­dissent, et 70 % de la po­pu­la­tion y vi­vra en 2050, contre 56 % ac­tuel­le­ment, ex­plique Ch­ris­tian Le­doux, res­pon­sable ser­vices mo­bi­li­té chez Re­nault. Les in­fra­struc­tures de trans­port ne suivent pas ce rythme. » D’où l’idée d’un vé­hi­cule élec­trique, au­to­nome et connec­té. Sous une robe fluide et élé­gante, le vé­hi­cule sans conduc­teur, pou­vant rou­ler jus­qu’à 50 km/h, peut ac­cueillir six pas­sa­gers. Avec ses 5,80 m de long (pour 1,80 m de hau­teur et moins de 2 m de large), cette na­vette ur­baine pour­ra être ré­ser­vée par ses usa­gers grâce à une ap­pli­ca­tion. Nous avons pu prendre place à bord de ce vé­hi­cule de de­main. L’ac­cès y est simple et ras­su­rant. L’es­pace in­té­rieur est vaste et offre une vi­sion à 360° sur la ville. On a l’im­pres­sion de se trou­ver dans une cap­sule trans­pa­rente. Quelques va­lises peuvent fa­ci­le­ment se ran­ger. À bord, wi-fi et char­geurs à in­duc­tion pour smart­phones font par­tie du dé­cor. En cas de pro­blème du­rant son tra­jet, le vé­hi­cule est géo­lo­ca­li­sé et bé­né­fi­cie d’une as­sis­tance. Re­nault sou­hai­te­rait faire de sa fu­ture na­vette un ob­jet de trans­port ico­nique, à l’ins­tar des « yel­low cabs » de New York . À quelle échéance ? Le nu­mé­ro 1 mon­dial des construc­teurs évoque l’échéance de 2022. Le fu­tur, c’est dans quatre ans.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.