So­phie Fillières voit double

20 Minutes (Strasbourg) - - CINÉMA - C. V.

San­drine Ki­ber­lain ra­jeu­nit et Agathe Bo­nit­zer vieillit, à moins que ce ne soit l’in­verse. Dans La Belle et la Belle de So­phie Fillières, les deux ac­trices in­carnent Mar­gaux, la même femme à deux époques de sa vie, qui se ren­contrent et en viennent à co­pi­ner. « J’ai or­tho­gra­phié Mar­gaux avec un X, car elles sont deux, même si elles se res­semblent par bien des cô­tés », ra­conte So­phie Fillières à 20 Mi­nutes. Cette blague est à l’image d’un film amu­sant, sub­til et pro­fond sur la des­ti­née d’une seule et même femme. Les choix que l’on fait dans sa jeu­nesse et la fa­çon dont on en paie le prix au mo­ment de la ma­tu­ri­té sont le thème de ce film iro­nique au titre de conte de fées. Car­rière, ami­tiés, amours et ma­ter­ni­té sont au coeur des pré­oc­cu­pa­tions d’un duo au­quel le spec­ta­teur prend plai­sir à s’iden­ti­fier tout en étant conduit à ré­flé­chir sur le sens de sa propre vie. So­phie Fillières crée un jeu de mi­roir entre ses per­son­nages dans une to­tale li­ber­té. Pe­tit à pe­tit, cha­cune va ti­rer par­ti de la ren­contre. Et le spec­ta­teur, à la sor­tie, de re­gar­der les plus jeunes ou les plus âgés en se de­man­dant s’il ne vit pas, peu ou prou, la même ex­pé­rience que les hé­roïnes.

San­drine Ki­ber­lain (à g.) et Agathe Bo­nit­zer sont Mar­gaux.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.