Des quar­tiers pleins d’idées

De Gri­gny (Es­sonne) à Tou­louse (Haute-Ga­ronne), des maires de com­munes po­pu­laires at­tendent beau­coup des pro­po­si­tions de l’an­cien mi­nistre Jean-Louis Bor­loo.

20 Minutes (Strasbourg) - - LA UNE - Pro­pos re­cueillis par Ro­main Les­cu­rieux

Alors que la re­mise du rap­port Bor­loo pour les quar­tiers se fait at­tendre, les maires de ban­lieue, qui re­fusent d’être ou­bliés au pro­fit de la ru­ra­li­té, res­tent mo­bi­li­sés. Pour eux, le rap­port de l’an­cien mi­nistre de la Ville « re­pré­sente une op­por­tu­ni­té sans pré­cé­dent pour [ces] ter­ri­toires ». Phi­lippe Rio, maire de Gri­gny (Es­sonne), par­ti­cipe ce jeu­di aux Etats gé­né­raux de la po­li­tique de la ville, cha­pitre 5 « Agis­sons pour nos quar­tiers » au gym­nase Jean-Jau­rès à Pa­ris (19e). Pour lui, ce sont les ha­bi­tants et les élus à leur écoute qui dé­tiennent les solutions du renouveau des quar­tiers.

Quel est l’ob­jec­tif de ce cin­quième cha­pitre des Etats gé­né­raux de la po­li­tique de la ville ?

Nous [les maires de l’ap­pel de Gri­gny] avons en­ta­mé un tour de France de­puis Gri­gny. Nous avons par­lé d’em­ploi et d’in­ser­tion, à Rou­baix. A Mul­house, nous avons évo­qué la for­ma­tion pro­fes­sion­nelle et l’ap­pren­tis­sage. A Se­vran, nous avons par­lé de sport. Là, l’idée est de faire un point d’étape pa­ri­sien six mois après l’ap­pel de Gri­gny. Et nous conti­nue­rons sur les routes. Le 14 mai, dans la ban­lieue du Mans, nous par­le­rons de la cul­ture. Nous vou­lons al­ler par­tout et don­ner la pa­role à celles et ceux qui ont des solutions de ter­rain qui fonc­tionnent pour se créer une base de don­nées de bonnes pra­tiques.

Qu’at­ten­dez-vous du plan ban­lieue de Jean-Louis Bor­loo ?

Je pré­fère par­ler d’élan que de plan. Parce qu’un plan, ça peut se mettre à la pou­belle. On doit faire vivre l’état d’es­prit dans le­quel nous sommes. Nous vou­lons que nos quar­tiers soient un la­bo­ra­toire édu­ca­tif, cultu­rel, éco­no­mique, éco­lo­gique et spor­tif. Nous vou­lons être des fab lab où se fa­brique la Ré­pu­blique.

Quelles me­sures concrètes doivent être mises en oeuvre, dans votre com­mune, par exemple ?

Il faut rompre avec le dé­cro­chage et l’échec sco­laire. De­puis sep­tembre, l’Edu­ca­tion na­tio­nale a mis en place un dis­po­si­tif ex­pé­ri­men­tal qui s’ap­pelle le grand pro­jet édu­ca­tion Gri­gny 2020. Il faut conti­nuer. Nous sou­hai­tons avoir, dans le cadre du fu­tur plan Bor­loo, des me­sures sur la ques­tion de la for­ma­tion pro­fes­sion­nelle, de la lutte contre l’illet­trisme et l’illec­tro­nisme [la mé­con­nais­sance des ou­tils in­for­ma­tiques]. En­fin, nous at­ten­dons des me­sures in­no­vantes, pra­tiques et concrètes pour la cul­ture et le sport. En fait, il faut un plan hu­main.

Phi­lippe Rio sou­haite pro­lon­ger dans sa com­mune des dis­po­si­tifs tels que le grand pro­jet édu­ca­tion Gri­gny 2020.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.