La dif­fi­cile équa­tion de la non-aug­men­ta­tion des im­pôts

20 Minutes (Strasbourg) - - ACTUALITÉ - Ni­co­las Raf­fin

Em­ma­nuel Ma­cron avait pro­mis d’éco­no­mi­ser 60 mil­liards d’eu­ros sur cinq ans. Le tout sans tou­cher aux im­pôts. L’équa­tion de­vrait se com­pli­quer avec la sup­pres­sion to­tale de la taxe d’ha­bi­ta­tion et la re­prise d’une par­tie de la dette de la SNCF en 2020. Pour ne pas tou­cher aux im­pôts, l’Etat a dé­ci­dé d’ac­ti­ver le le­vier des dé­penses pu­bliques en met­tant sur pied le Co­mi­té ac­tion pu­blique 2022 (CAP 22), qui ren­dra ses conclu­sions dé­but juin. « Di­mi­nuer les bud­gets de l’édu­ca­tion ou de la san­té a des consé­quences sur la qua­li­té de vie », pré­vient Pierre Ma­dec, éco­no­miste à l’OFCE. D’au­tant plus que la crois­sance, à par­tir de 2020, pé­riode où l’es­sen­tiel de l’ef­fort de­vra être consen­ti, de­vrait être in­fé­rieure à celle d’au­jourd’hui se­lon les pré­vi­sions. Dans ce contexte, la pro­messe de ne pas aug­men­ter les im­pôts se­ra-t-elle te­nue par le pré­sident de la Ré­pu­blique ? « Le non-res­pect de cet en­ga­ge­ment au­rait un coût po­li­tique et éco­no­mique trop énorme», tranche Phi­lippe Mar­tin, pro­fes­seur d’éco­no­mie à Sciences Po.

« Au­cun nou­vel im­pôt » n’est pré­vu par Em­ma­nuel Ma­cron.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.