Ca­mille Com­bal quitte « TPMP »... non sans risques

Té­lé­vi­sion L’ani­ma­teur va quit­ter «TPMP» et le groupe Ca­nal+ pour TMC. «20 Mi­nutes» lui dresse la liste des écueils à évi­ter

20 Minutes (Strasbourg) - - LA UNE - Claire Bar­rois

P. 11

Coup de poker, traî­trise ul­time ou vi­sion d’ave­nir? Ca­mille Com­bal quitte « Touche pas à mon poste » (« TPMP ») et le groupe Ca­nal+ à la fin de la sai­son. Dans sa nou­velle mai­son, TMC, et à sa nou­velle place, le « pré-ac­cess prime time » (soit vers 17 h), il de­vrait lan­cer « Quo­ti­dien » et Yann Bar­thès, l’ennemi ju­ré de son fu­tur ex-pro­tec­teur et pro­duc­teur, Cy­ril Ha­nou­na. Avant lui, les an­ciens chro­ni­queurs qui ont quit­té le ber­cail n’ont pas fran­che­ment per­cé. 20 Mi­nutes fait le tour des dé­parts les plus re­ten­tis­sants de « TPMP » et dresse la liste des écueils à évi­ter pour le pré­sen­ta­teur de la ma­ti­nale de Vir­gin Ra­dio.

Ca­pu­cine Anav, taux de réus­site :

10 %. « Ca­puuuuuu ? Ca­puuuuuuuuuu puuu puuu ? » Rien à faire, de­puis quelques mois, c’est l’écho du vide qui nous ré­pond quand on cherche dans les pro­jets pro­fes­sion­nels de la star­lette de té­lé­réa­li­té qui a quit­té «TPMP» en 2017. Elle a bien fait une pe­tite ap­pa­ri­tion à Cannes et, comme nombre d’an­ciennes can­di­dates de NRJ 12, elle conti­nue aus­si à faire vi­vo­ter sa web-série « En co­loc ». Mais on ne trouve plus de trace d’elle ni au théâtre (son pro­jet de l’époque) ni à la té­lé. Elle peut tout de même se fé­li­ci­ter d’avoir fait écrire son livre à une au­teure, mais elle n’a pas l’air de faire grand-chose de concret. Ca­mille, si tu veux t’ins­pi­rer d’elle, ne re­tiens que la re­la­tion amou­reuse avec un fils ou une fille de.

Ber­trand Cha­me­roy, taux de réus­site : – 12 %. Ber­trand Cha­me­roy a peut-être le pro­fil le plus si­mi­laire au tien, Ca­mille. C’est bien, il donne à son an­cien col­lègue une idée des écueils à évi­ter. Après son dé­part de « TPMP » en 2016, l’an­cien pro­té­gé de Cy­ril Ha­nou­na ob­tient sa propre émis­sion heb­do­ma­daire sur W9 : « OF­NI, l’info re­tour­née ». Au bout d’une sai­son, la chaîne met fin à l’expérience. La rai­son? Les mau­vaises au­diences. Et les au­diences, ça n’est pas le point fort de Ca­mille Com­bal. Dans « Il en pense quoi Ca­mille ?» sur C8, aux mêmes ho­raires que sa fu­ture émis­sion sur TMC, l’ani­ma­teur ras­sem­blait à peine 469000 té­lé­spec­ta­teurs en moyenne, contre 520000 pour son suc­ces­seur, Ju­lien Cour­bet.

Eno­ra Ma­la­gré, taux de réus­site :

60 %. On ne va pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué, mais Eno­ra Ma­la­gré, qui a quit­té « TPMP » en 2017, s’en sort plu­tôt bien. Le 23 avril, elle a lan­cé son propre mé­dia, la Wo­men Trend Fa­mi­ly, et a l’air de s’écla­ter. Vi­si­ble­ment, éla­bo­rer un pro­jet et se don­ner à fond pour que ça marche, ça rend heu­reux. Bon, on at­tend de vé­ri­fier que cette ap­pli fé­mi­niste tienne plus d’un mois avant de dire que c’est une vraie réus­site, mais ça a l’air bien par­ti. Prends-en de la graine, Ca­mille.

Ca­mille Com­bal en 2016 dans «Il en pense quoi Ca­mille?» sur C8.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.