Coeur de Pi­rate chante ses bles­sures et son com­bat

Coeur de Pi­rate sort «En cas de tem­pête, ce jar­din se­ra fer­mé», un al­bum dans le­quel l’ar­tiste se livre

20 Minutes (Strasbourg) - - LA UNE - Aris­tide La­car­rère

Neuf ans après le triomphe de «Comme des en­fants», Coeur de Pi­rate a sor­ti le 1er juin son qua­trième al­bum. En cas de tem­pête, ce jar­din

se­ra fer­mé ré­vèle dix com­po­si­tions sen­sibles et en­ga­gées. Pour la na­tive de Mon­tréal, ce titre est d’abord une ins­crip­tion lue par ha­sard sur la clô­ture d’un jar­din pa­ri­sien : « Je l’ai in­ter­pré­té avec un sens mé­ta­pho­rique. Au lieu de me ren­fer­mer sur moi-même, je de­vais m’ou­vrir.» La chan­teuse s’est ef­for­cée de suivre ce man­tra du­rant toute la com­po­si­tion de l’al­bum : « J’ai fi­ni par me confron­ter à des su­jets qui m’an­gois­saient au point de m’étouf­fer, des choses que je n’avais ja­mais abor­dées en chan­son, car j’avais peur d’être ju­gée. » En marge de la sor­tie de cet al­bum, Coeur de Pi­rate a ré­vé­lé avoir été vic­time d’une agres­sion sexuelle. La di­men­sion au­to­bio­gra­phique de ce nou­vel opus jus­ti­fie son re­tour à la langue de Mo­lière, après Roses (2015), dont une par­tie des titres est en an­glais. « Cette fois, il fal­lait que je maî­trise ab­so­lu­ment mes pa­roles pour que je puisse par­ler de ce que j’ai vé­cu, tout en res­tant sub­tile et poé­tique. » A l’heure des ré­vé­la­tions post#Me­Too et forte d’un fé­mi­nisme as­su­mé de­puis ses dé­buts, l’ar­tiste ca­na­dienne se de­vait de pour­suivre son en­ga­ge­ment contre un « sexisme in­té­gré ». « Dans “Amour d’un soir”, j’évoque le fait qu’une femme puisse chan­ger d’avis à tout mo­ment pen­dant un flirt. » Un com­bat qui est loin d’être ga­gné se­lon elle : « Tous les jours, des mecs m’en­voient des chan­sons qu’ils ont écrites pour que je les in­ter­prète, alors que je com­pose de­puis plus de dix ans! Les femmes ne sont pas des muses, il y a en­core du bou­lot. »

«Les femmes ne sont pas des muses.»

Après Roses, la chan­teuse re­vient à la langue de Mo­lière.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.