Les bons tuyaux des in­ter­nautes pour faire bais­ser la note

Des lec­teurs de « 20 Mi­nutes » par­tagent leurs as­tuces pour ne plus souf­frir lors du pas­sage à la pompe

20 Minutes (Strasbourg) - - GRAND STRASBOURG - In­grid Zer­bib

Les prix à la pompe grimpent et la grogne suit la même pente. Au quo­ti­dien, il faut pour­tant faire face. Dans ce do­maine, les lec­teurs de 20 Mi­nutes ne manquent pas d’idées.

Il y a ceux qui ha­bitent près d’un pays fron­ta­lier et qui en pro­fitent pour s’y ra­vi­tailler. « De­puis que les taxes sur le die­sel (et sur le sans-plomb) ont aug­men­té, je vais faire mon plein en Al­le­magne, ex­plique Ir­ma. Ré­si­dant en Al­sace, je peux bé­né­fi­cier de la ta­ri­fi­ca­tion avan­ta­geuse du die­sel dans les pays li­mi­trophes.» Eric, lui, se rend « au Luxem­bourg, chose que je ne fai­sais pas avant. A 1,16 € le litre de ga­soil, y a pas pho­to. » Era, elle aus­si, passe une fron­tière, celle avec l’Es­pagne. Pour « faire le plein de car­bu­rant, et par la même oc­ca­sion les courses. Les prix sont vrai­ment plus bas. »

Des éco­no­mies sur les sor­ties

Ceux qui n’ont pas la « chance » d’al­ler à l’étran­ger font le choix de li­mi­ter leurs autres dé­penses. « Il n’y a pas de trans­ports en com­mun près de chez moi, donc je suis obli­gée de prendre ma voi­ture pour tout, ra­conte Pa­tri­cia, du Fi­nis­tère. Tout ce que je mets dans l’es­sence, je ne le mets pas dans la consom­ma­tion cou­rante. » Axelle, qui vit près de Nantes, pré­cise : « Nous fai­sons nos courses dans des ma­ga­sins comme Lidl. Nous ne pou­vons pas nous faire des pe­tits plai­sirs comme al­ler au ci­né­ma. » Pour, Anaïs, édu­ca­trice dans la pro­tec­tion de l’en­fance, «l’ar­gent que l’on met­tra dans notre plein d’es­sence, ce se­ra ça en moins mis dans des achats ou une sor­tie au res­tau­rant. »

Autre pos­si­bi­li­té, pour contre­car­rer la hausse de son bud­get car­bu­rant, c’est de li­mi­ter ses dé­pla­ce­ments. Ré­gine, grand-mère « mal­heu­reuse», ne voit plus sa fille, son fils et ses pe­tits-en­fants qui ré­sident à plus de 500 km « que deux fois par an ». Mi­chèle, re­trai­tée, « éloi­gnée de tout, pro­gramme ses ren­dez-vous en les re­grou­pant un maxi­mum ». Quant à Ka­rine, elle n’uti­lise sa voi­ture que pour ses re­cherches d’em­ploi et ame­ner ses en­fants à l’école. D’autres misent sur des as­tuces tech­niques. Dom, par exemple, uti­lise « un mé­lange de car­bu­rant E85 à 0,60 €/l et E10 à 1,45 €/l pour son vé­hi­cule Peu­geot 106 de 1998 (211 000 km). La voi­ture fonc­tionne très bien et le contrôle tech­nique ré­cent est OK », af­firme-t-il. Ch­ris­tophe, quant à lui, voit sur le long terme et compte « in­ves­tir dans une mo­to élec­trique. » La grogne n’en reste pas moins forte et l’ap­pel au blo­cage des routes fixé le 17 no­vembre semble avoir d’ores et dé­jà ses par­ti­sans : « Le 17, je se­rai là », af­firme Charles. « On at­tend le 17 pour foutre le bor­del », pré­vient Lo­lo.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.