La fibre très haut dé­bit dé­barque dans l’ag­glo­mé­ra­tion

Tech­no­lo­gie Avec le ra­chat à l’Eu­ro­mé­tro­pole du ré­seau câ­blé, la fibre op­tique très haut dé­bit va se dé­ployer dans toute l’ag­glo­mé­ra­tion

20 Minutes (Strasbourg) - - NEWS - Gilles Va­re­la

Té­lé­char­ger une sé­rie de dix épi­sodes en 50 se­condes au lieu de 45 mi­nutes en ADSL, échan­ger et par­ta­ger des fi­chiers vo­lu­mi­neux presque ins­tan­ta­né­ment, vous en rê­viez ? Ce­la va bien­tôt être pos­sible sur l’en­semble de l’ag­glo­mé­ra­tion. Le dé­ve­lop­pe­ment de la fibre va chan­ger de rythme, no­tam­ment de­puis la ces­sion, dé­ci­dée fin sep­tembre au conseil de l’Eu­ro­mé­tro­pole, du ré­seau câ­blé à SFR. Cette der­nière compte dé­ployer le très haut dé­bit à 1 Gbit/s, alors qu’ac­tuel­le­ment le dé­bit avoi­sine les 100 Mo. Et ce­la de­vrait pro­fi­ter aux 31 com­munes de l’ag­glo­mé­ra­tion stras­bour­geoise. Cette ces­sion va per­mettre à la so­cié­té SFR d’in­ves­tir. Si l’en­tre­prise n’est pas la seule à équi­per Stras­bourg de fibre op­tique, (Orange est en concur­rence et a dé­ployé son propre ré­seau), l’ob­jec­tif de SFR est de mo­der­ni­ser et den­si­fier son offre via ses réseaux câ­blés. Une ex­ploi­ta­tion dont ne vou­lait pas l’ag­glo­mé­ra­tion, « qui n’a pas vo­ca­tion à in­ves­tir dans ces in­fra­struc­tures ou de les en­tre­te­nir », a sou­li­gné Ca­the­rine Traut­mann, vice-pré­si­dente de l’Eu­ro­mé­tro­pole char­gée de la stra­té­gie de dé­ve­lop­pe­ment éco­no­mique et so­cial.

Deux opé­ra­teurs

Le très haut dé­bit est de­ve­nu ce­pen­dant in­dis­pen­sable « pour de nom­breux foyers, il per­met de ré­duire la frac­ture nu­mé­rique des ter­ri­toires, mais il est aus­si né­ces­saire pour le dé­ve­lop­pe­ment des en­tre­prises lo­cales », a rap­pe­lé l’élue. L’oc­ca­sion aus­si pour la col­lec­ti­vi­té de conser­ver deux opé­ra­teurs qui in­ves­tissent dans ces in­fra­struc­tures. Cette offre com­plé­men­taire per­met­tra éga­le­ment d’an­ti­ci­per sur les fu­tures tech­no­lo­gies. Con­crè­te­ment, pas be­soin de tra­vaux de gé­nie ci­vil. La fibre va em­prun­ter les four­reaux exis­tants jus­qu’au pied de l’im­meuble. Libre en­suite au par­ti­cu­lier de choi­sir quel opé­ra­teur il sou­haite. L’op­ti­mi­sa­tion de la fibre « va per­mettre aux usa­gers de bé­né­fi­cier de dé­bits In­ter­net jus­qu’à 50 fois su­pé­rieurs à ceux per­mis de l’ADSL , as­sure Alain Weill, pré­sident-di­rec­teur gé­né­ral d’Al­tice France, groupe qui dé­tient SFR. Il suf­fi­ra de sept se­condes pour té­lé­char­ger un film de 700 Mo, contre cinq mi­nutes en ADSL »…

Ins­tal­la­tion d’un té­lé­vi­seur chez un par­ti­cu­lier éli­gible à la fibre.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.