Deux mé­de­cins mis en exa­men après la mort d’une fillette

20 Minutes (Strasbourg) - - GRAND STRASBOURG - B.P.

Le dé­cès, en no­vembre, d’une en­fant de 4 ans, cinq jours après une opé­ra­tion des amyg­dales à la po­ly­cli­nique des Trois Fron­tières de Saint-Louis (Haut-Rhin), avait dé­clen­ché l’ou­ver­ture de plu­sieurs en­quêtes. D’après une in­for­ma­tion de France Bleu et de L’Al­sace, confir­mée mer­credi mi­di à 20 Mi­nutes par le par­quet de Mul­house, l’anes­thé­siste et le chi­rur­gien ORL qui sont in­ter­ve­nus lors de l’opé­ra­tion de la fillette ont été mis en exa­men, le 13 dé­cembre, pour ho­mi­cide in­vo­lon­taire. D’abord placée en ob­ser­va­tion après son opé­ra­tion le 29 oc­tobre, la pe­tite fille de 4 ans est re­tour­née au bloc sur l’avis de l’en­semble des mé­de­cins. Vic­time d’un ar­rêt car­diaque, elle a été ré­ani­mée et en­suite trans­fé­rée par le Sa­mu au ser­vice de ré­ani­ma­tion pé­dia­trique de l’hô­pi­tal stras­bour­geois de Hau­te­pierre, où elle est dé­cé­dée quelques jours plus tard. De­puis ce dé­cès, qui a en­traî­né un dé­pôt de plainte par les pa­rents, les in­ter­ven­tions im­pli­quant un en­fant de moins de 15 ans ont été sus­pen­dues à la po­ly­cli­nique des Trois Fron­tières de Saint-Louis, se­lon nos confrères. En pa­ral­lèle, l’Agence ré­gio­nale de san­té avait aus­si an­non­cé la mise en oeuvre d’une en­quête, « afin d’iden­ti­fier les cir­cons­tances et les causes de ce dé­cès ».

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.