20 Minutes (Strasbourg)

«Je m’inspirais pas mal de Guillaume Hoarau »

Auteur d’une belle saison jusqu’ici, le Strasbourg­eois Ludovic Ajorque s’est confié avant la réception de Reims, dimanche (15 h)

- Propos recueillis par Thibaut Gagnepain

Au duel de la tête pour une déviation, en remise pour combiner avec ses partenaire­s ou dans la surface pour finir le boulot… Ludovic Ajorque, 26 ans, est partout ! Arrivé à Strasbourg dans l’anonymat à l’été 2018 après une bonne saison de Ligue 2 à Clermont (14 réalisatio­ns), l’attaquant est devenu incontourn­able au Racing. Cette saison, il est le deuxième joueur le plus utilisé par Thierry Laurey, derrière Kenny Lala. Surtout, le golgoth de 1,96 m semble avoir franchi un cap.

Vous voilà 4e meilleur buteur de Ligue 1. Vous en êtes fier?

C’est flatteur d’être aux côtés de grands joueurs, tous internatio­naux, dans ce classement, mais aussi anecdotiqu­e. Ce qui compte, c’est ce que l’équipe montre sur le terrain. On redresse la barre et on gagne des places.

Vous venez de battre votre record de buts en championna­t…

Je suis content car c’était mon objectif personnel de début de saison. Je l’ai atteint, donc maintenant, je vais essayer de marquer le plus possible pour faire gagner le groupe.

Vous êtes souvent comparé à Olivier Giroud, qu’en pensez-vous ?

C’est plaisant, car tout ce qu’il fait depuis un moment est assez extraordin­aire. Avec Ibrahimovi­c, ce sont des modèles. Je regarde beaucoup leurs matchs car sont des joueurs de mon profil. Quand j’étais encore à La Réunion, je m’inspirais aussi pas mal de Guillaume Hoarau.

Olivier Giroud est devenu internatio­nal à 25 ans. Les Bleus, ça vous semble si loin que ça ?

Oui, oui… Il faut être réaliste. Je joue à Strasbourg, c’est un bon club, je sais mon niveau et je connais celui de ceux qui sont en équipe de France. Ils évoluent tous dans des grands clubs.

Vous n’avez pas envie de gravir un échelon supplément­aire, un jour ?

Tout joueur a envie d’aller le plus haut possible. Si j’ai l’opportunit­é d’aller dans un plus grand club, je n’hésiterai pas. Mais pour l’instant, je me sens bien à Strasbourg. J’ai prolongé de deux ans [jusqu’en 2022] mon contrat en début de saison et je vais continuer.

Dans quels secteurs pensez-vous avoir progressé cette saison ?

Un peu partout. Quand je suis arrivé à Clermont [en 2016], j’étais peut-être un peu frêle. Maintenant, je pense être un peu plus costaud dos au but.

Comment vivez-vous cette saison assez mouvementé­e ? Si ça va mieux en 2021 (15e au classement), vous avez longtemps flirté avec la dernière place…

On a connu un début de saison très difficile avec le Covid-19, la préparatio­n, etc. On commence à relever la tête, il faut assurer le maintien le plus vite possible. J’espère qu’on fera un bon match contre Reims car il est très important.

 ??  ??
 ??  ?? Ludovic Ajorque a inscrit plus de buts à l’extérieur (7) qu’à la Meinau (3).
Ludovic Ajorque a inscrit plus de buts à l’extérieur (7) qu’à la Meinau (3).

Newspapers in French

Newspapers from France