« Tra­vail de deuil »

20 Minutes (Toulouse) - - ACTUALITÉ -

« Tout le monde se­ra là. Mes filles vien­dront de Saint-Etienne. La­ti­fa [l’une d’entre elles] de­vrait même faire un dis­cours », an­nonce Ah­med Char­ri­hi à 20 Mi­nutes. De­puis ce site qui sur­plombe la pro­me­nade des An­glais, en com­pa­gnie no­tam­ment de Fran­çois Hol­lande, « les proches des vic­times vien­dront par­ti­ci­per à un mo­ment qui fait par­tie de leur tra­vail de deuil. C’est un pas­sage im­por­tant », sou­ligne Vincent Del­ho­mel-Des­ma­rests, le se­cré­taire gé­né­ral de l’as­so­cia­tion de vic­times Pro­me­nade des Anges. « Ça ne me ra­mè­ne­ra pas ma femme, mais c’est tou­jours ça », confie de son cô­té Bru­no Raz­za­fi­tri­no. Le soir de la fête na­tio­nale, son épouse de 31 ans, Mi­no, était elle aus­si ar­ra­chée à la vie : « Trois mois après, il y a des hauts, par­fois, mais sur­tout des bas. De voir les autres fa­milles me fe­ra peu­têtre du bien. » « Cet hom­mage, je crois que tout Nice en a be­soin », avance Hé­lène, une re­trai­tée de 63 ans ren­con­trée sur la prom’. « Ce soir-là, je n’y étais pas. Mais, toute la ville a été meur­trie. Cette cé­ré­mo­nie ne nous fe­ra pas tour­ner la page. Elle nous uni­ra contre la haine. » Sa­me­di, des ly­céens vien­dront dé­po­ser une rose blanche pour cha­cune des 86 vic­times em­por­tées le 14 juillet. La nou­velle est ar­ri­vée en plein conseil mu­ni­ci­pal, jeu­di. Et c’est le pré­sident de la Ré­pu­blique lui-même qui l’a an­non­cée à Ch­ris­tian Es­tro­si par té­lé­phone. A cause des pluies tor­ren­tielles pré­vues ven­dre­di, l’hom­mage na­tio­nal a été re­por­té à sa­me­di. La cé­ré­mo­nie doit ras­sem­bler plus de 2 000 per­sonnes sur la col­line du Châ­teau, dont 200 proches de vic­times dé­cé­dées et plus de 1 000 autres bles­sés et per­sonnes « im­pli­quées », dont les se­cours.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.