Des bé­né­fices tar­difs

20 Minutes (Toulouse) - - PRATIQUE -

Dans un ap­par­te­ment in­di­vi­duel mal iso­lé de 80 m2 , le gain va jus­qu’à 50 % sur la consom­ma­tion de chauf­fage, soit 14 000 kwh par an. Mais at­ten­tion, les coûts montent jus­qu’à 11 000 € pour la ré­gu­la­tion et l’iso­la­tion ther­mique. Du coup, le re­tour sur in­ves­tis­se­ment ne se fait qu’au bout de treize ans.Un autre poste de dé­pense im­por­tant est oc­cu­pé par les ob­jets lais­sés en veille qui conti­nuent donc de consom­mer de l’éner­gie. Comme la té­lé­vi­sion dont le point rouge est tou­jours al­lu­mé ou en­core l’or­di­na­teur juste mis en veille. Ces ap­pa­reils non éteints re­pré­sen­te­raient 11 % de la fac­ture moyenne d’un mé­nage d’après une étude du ba­ro­mètre AFP-Po­werMe­trix réa­li­sée par WattGo et pu­bliée en 2013. « Or, la do­mo­tique per­met de pi­lo­ter plu­sieurs ap­pa­reils en une seule ac­tion, et donc de tous les éteindre d’un coup », ré­sume Da­mien Has­broucq, di­rec­teur gé­né­ral ad­joint de Pro­mo­te­lec. Un geste ma­lin aus­si bien pour la pla­nète que pour le por­te­feuille.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.