1 Fa­ce­book ne joue­ra plus les prudes

20 Minutes (Toulouse) - - 20 MINUTES 10 NEWS -

S’agit-il de la cen­sure de trop ? Oui, à en croire le billet pu­blié par les vice-pré­si­dents de Fa­ce­book ce week-end. Les deux di­ri­geants, Joel Ka­plan et Jus­tin Osof­skya, ont in­di­qué qu’ils al­laient com­men­cer à au­to­ri­ser « la pu­bli­ca­tion d’images et de conte­nus po­ten­tiel­le­ment cho­quants s’ils pré­sentent un in­té­rêt dans l’ac­tua­li­té », as­sou­plis­sant ain­si ses règles ju­gées par­fois étri­quées. Le ré­seau so­cial a plu­sieurs fois été cri­ti­qué pour avoir re­ti­ré des conte­nus ju­gés comme étant cho­quants alors qu’ils pré­sen­taient un in­té­rêt par­ti­cu­lier, comme cette vi­déo de pré­ven­tion sur le can­cer du sein. Fa­ce­book a d’ailleurs re­con­nu avoir fait « une er­reur » en la re­ti­rant, ven­dre­di. L’as­so­cia­tion ca­ri­ta­tive sué­doise Can­cer­fon­den, qui a dif­fu­sé ce spot, ex­pli­quait dans un des­sin ani­mé comment dé­tec­ter les signes de can­cer du sein. Elle avait trou­vé « in­com­pré­hen­sible et étrange que quel­qu’un puisse per­ce­voir des in­for­ma­tions mé­di­cales comme cho­quantes ».

La vi­déo d’une as­so­cia­tion sué­doise de lutte contre le can­cer du sein a été cen­su­rée.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.