Tou­louse sabre (en­fin) le cham­pagne à Reims (0-1)

Après onze matchs sans vic­toire, Tou­louse a en­fin ga­gné en L1, mer­cre­di

20 Minutes (Toulouse) - - LA UNE - Ni­co­las Sti­val

En at­ten­dant de connaître la date du re­port de TFC- Lyon ( ini­tia­le­ment pré­vu sa­me­di), à cause de la ma­ni­fes­ta­tion des « gi­lets jaunes », Tou­louse a com­men­cé, mer­cre­di à Reims, une sé­rie de trois matchs à l’ex­té­rieur. Avant de fi­nir l’an­née à Caen puis à Lille, les hommes d’Alain Ca­sa­no­va l’ont par­fai­te­ment lan­cée, avec un suc­cès en Cham­pagne (0-1).

Sé­rie ter­mi­née. Onze matchs que les Tou­lou­sains at­ten­daient ce­la. Les

Par rap­port au nul contre Di­jon, Ca­sa­no­va avait chan­gé par moins de sept joueurs.

Vio­lets res­tent 15es de Ligue 1, mais ils ont en­fin dé­cro­ché une vic­toire, dont ils avaient ou­blié le goût de­puis le 1er sep­tembre, à Guin­gamp (0-1). Pour mettre fin à cette di­sette de plus de trois mois, ils s’en sont re­mis à Is­sia­ga Syl­la. L’in­ter­na­tio­nal gui­néen a re­pris, avec op­por­tu­nisme, une frappe de Max- Alain Gra­del, re­pous­sée du pied par le gar­dien ré­mois Edouard Men­dy, dans les ar­rêts de jeu de la pre­mière pé­riode (45e+1).

Com­po­si­tion éton­nante. Par rap­port au nul contre Di­jon ( 2- 2), di­manche au Sta­dium, Alain Ca­sa­no­va avait chan­gé pas moins de sept joueurs pour consti­tuer son sché­ma en 3-4-3. Avec de grosses sur­prises, comme les ti­tu­la­ri­sa­tions du re­ve­nant Stéphane Mbia, so­lide chef de dé­fense, du « ga­min » Ba­fo­dé Dia­ki­té (per­for­mant pour sa pre­mière en L1 à 17 ans) en piston droit et de Co­ren­tin Jean en at­taque.

Goi­coe­chea brillant. Dé­jà convain­cant face à Di­jon, après l’ex­pul­sion de Bap­tiste Rey­net ( lire l’en­ca­dré), Mau­ro Goi­coe­chea a en­chaî­né avec une pres­ta­tion de très haut ni­veau

trois jours plus tard. Le por­tier uru­guayen a no­tam­ment si­gné un ar­rêt de grande classe sur une tête de Xavier Cha­va­le­rin (56e), avant d’être sau­vé par son po­teau une mi­nute plus tard.

Ca­fa­ro frus­tré. Il af­fi­chait « un es­prit re­van­chard », comme il l’avait confié dans L’Equipe. For­mé au TFC, Ma­thieu Ca­fa­ro avait été li­cen­cié par le TFC en avril 2017 pour une af­faire de tirs au pis­to­let à billes, dans la­quelle la jus­tice l’a dis­cul­pé. Le mi­lieu of­fen­sif ré­mois de 21 ans a beau­coup ten­té, mais il n’a pas mar­qué. La faute à Goi­coe­chea, qui s’est in­ter­po­sé à trois re­prises sur ses ten­ta­tives (18e, 40e, 45e+2). Sor­ti à l’heure de jeu, Ca­fa­ro a as­sis­té de­puis le banc au suc­cès de son an­cienne équipe.

Les Tou­lou­sains fé­li­citent Is­sia­ga Syl­la, au­teur du but de la vic­toire.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.