Les Wasps, toute une his­toire

20 Minutes (Toulouse) - - SPORTS TOULOUSE - N.S.

Avec deux vic­toires, en An­gle­terre face à Bath (20-22) puis face aux Ir­lan­dais du Leins­ter (28-27), le Stade Tou­lou­sain a par­fai­te­ment réus­si son dé­but de cam­pagne eu­ro­péenne. Pour gar­der la tête de la poule 1, et se qua­li­fier pour les quarts de fi­nale, les Rouge et Noir doivent né­go­cier un double ren­dez-vous ca­pi­tal face à d’autres An­glais, ceux des Wasps. D’abord à Co­ven­try, sa­me­di ( 18 h 30, heure fran­çaise), puis à Er­nest- Wal­lon, une se­maine plus tard. Qua­trièmes de leur cham­pion­nat do­mes­tique, les co­équi­piers de l’ar­rière sud-afri­cain Willie le Roux sont tou­jours en quête d’un suc­cès en Cham­pions Cup cette sai­son. Voi­ci deux ans, les deux équipes s’étaient dé­jà ren­con­trées, lors de deux matchs très ser­rés : vic­toire des « Guêpes » en An­gle­terre (17-14), nul en France (20-20). Mais les deux op­po­si­tions qui sont res­tées dans les mé­moires datent de bien plus long­temps : le 26 oc­tobre 1996, le Stade a re­çu la plus grosse claque de sa glo­rieuse his­toire conti­nen­tale

La rouste de 1996 ? « J’y étais », sou­rit Ré­gis Sonnes

(quatre titres) chez des Wasps, alors do­mi­ci­liés à Londres (77-17). « J’y étais, sou­rit Ré­gis Sonnes, an­cien troi­sième ligne de­ve­nu en­traî­neur. J’étais sur le banc. Je m’échauf­fais et je me di­sais : “Pu­tain, tout compte fait…” » En 2004, une énorme bou­lette de Clé­ment Poi­tre­naud, de­vant Rob How­ley, avait per­mis à l’équipe an­glaise de rem­por­ter une fi­nale ha­le­tante (27-20), et la pre­mière de ses deux Coupes d’Eu­rope.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.