Blan­quer ré­flé­chit à sanc­tion­ner les pa­rents « com­plices » d’élèves vio­lents

20 Minutes (Toulouse) - - ACTUALITÉ -

Le mi­nistre de l’Edu­ca­tion, Jean-Mi­chel Blan­quer, a confir­mé jeu­di qu’il son­geait à sanc­tion­ner les pa­rents « com­plices d’une évo­lu­tion vio­lente » de leurs en­fants dans le cadre du plan sur les vio­lences sco­laires, qui se­ra pré­sen­té fin jan­vier. Ce plan avait été dé­ci­dé après la dif­fu­sion, en oc­tobre, d’une vi­déo mon­trant un élève en train de me­na­cer sa pro­fes­seure avec une arme fac­tice dans un ly­cée du Val-de-Marne. Des images qui ont sus­ci­té un vif émoi et le mou­ve­ment #pas­de­vague. Il faut « sa­voir faire la dif­fé­rence entre une fa­mille dé­pas­sée par les évé­ne­ments (…) et des cas où des pa­rents ont été com­plices d’une évo­lu­tion vio­lente des en­fants », a dé­cla­ré le mi­nistre. L’une pistes des en­vi­sa­gées ? Jouer sur les al­lo­ca­tions fa­mi­liales, comme l’a af­fir­mé Le Pa­ri­sien. « On n’a pas de ta­bou », a ex­pli­qué au quo­ti­dien une source au mi­nis­tère.

« Les pa­rents ont des droits, mais ils ont aus­si, et sur­tout, des de­voirs, dont ce­lui d’in­cul­quer le res­pect des va­leurs de la Ré­pu­blique à leurs en­fants », a ré­agi le dé­pu­té LR des Al­pesMa­ri­times Eric Ciot­ti.

Le mi­nistre Jean-Mi­chel Blan­quer.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.