Le stress mas­cu­li­ni­se­rait les poissons

20 Minutes (Toulouse) - - ACTUALITÉ - F.P.

Le ré­chauf­fe­ment cli­ma­tique in­flue­rait-il sur le sexe des poissons ? Plus pré­ci­sé­ment, les mas­cu­li­ni­se­rait-il ? De ma­nière in­di­recte, oui, in­diquent des scien­ti­fiques dans un ar­ticle pu­blié mar­di dans la re­vue Trends in Eco­lo­gy and Evo­lu­tion.

Plus que la tem­pé­ra­ture, c’est le stress qui est en cause, pré­cise l’Ifre­mer (Ins­ti­tut fran­çais de re­cherche pour l’ex­ploi­ta­tion de la mer). Les études prises en compte dans l’ar­ticle se sont sur­tout in­té­res­sées au sui­vi d’une hor­mone pro­duite par les ani­maux en cas de stress. Le cor­ti­sol pour la ma­jo­ri­té des poissons et mam­mi­fères et la cor­ti­co­sté­rone pour les rep­tiles et les oi­seaux. L’Ifre­mer mène ac­tuel­le­ment une ex­pé­rience sur les bars pour ten­ter de ré­duire le stress de ces poissons éle­vés dans des mi­lieux confi­nés. Un pre­mier groupe est sou­mis à une lu­mière bleue plus apai­sante pour les poissons; un deuxième re­çoit de la nour­ri­ture en­ri­chie en trip­to­phane, pré­cur­seur de la sé­ro­to­nine; dans le troi­sième, la den­si­té des larves est amoin­drie. L’ex­pé­ri­men­ta­tion doit du­rer un an.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.