Les fau­cons de re­tour à Notre-Dame

20 Minutes (Toulouse) - - ACTUALITÉ - Marie de Four­nas

L’unique couple de fau­cons cré­ce­relles qui vi­vait à Notre-Dame de Pa­ris et qui avait fui pen­dant l’in­cen­die du 15 avril est fi­na­le­ment re­ve­nu à la ca­thé­drale. « La fe­melle a été aper­çue jeu­di der­nier de­vant la ca­vi­té où elle avait pré­vu de pondre. Le ven­dre­di, le mâle était avec elle », s’est ré­joui au­près de 20 Mi­nutes Em­ma­nuel du Ché­ri­mont, membre de la Ligue de pro­tec­tion des oi­seaux (LPO) en Ile-de-France. Il y a une se­maine, les deux oi­seaux avaient aban­don­né leur ni­choir si­tué dans un trou du tran­sept sur la fa­çade est du bâ­ti­ment, en pleine pé­riode de re­pro­duc­tion, alors que la fe­melle de­vait pondre pro­chai­ne­ment. « A Pa­ris in­tra­mu­ros, les fau­cons cré­ce­relles pondent aux alen­tours du 24 avril, dé­taille Em­ma­nuel du Ché­ri­mont, qui co­or­donne le groupe fau­cons à la LPO. Ces oi­seaux sont fi­dèles à leur lieu de ni­di­fi­ca­tion, mais à condi­tion de ne pas être dé­ran­gés. J’ai eu peur qu’ils ne re­viennent pas avant plu­sieurs dé­cen­nies. » Une bonne nou­velle que le spé­cia­liste des fau­cons s’est em­pres­sé d’annoncer au ré­gis­seur gé­né­ral de Notre-Dame. « Il avait be­soin d’une bonne nou­velle et c’est un oi­seau em­blé­ma­tique de la ca­thé­drale. Je dis par­fois que c’est le Saint-Es­prit de Pa­ris à cause de son vol sta­tion­naire quand il re­père sa proie. C’est sa ca­rac­té­ris­tique et on ap­pelle éga­le­ment ça un vol en SaintEs­prit ! »

«C’est un oi­seau em­blé­ma­tique de la ca­thé­drale.» Em­ma­nuel du Ché­ri­mont

Le couple de ra­paces avait fui l’in­cen­die.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.