L’ébou­rif­fant Ju­lien Sté­phan

20 Minutes (Toulouse) - - SPORTS - A Rennes, M.P.

Lors­qu’il a pris les rênes du Stade Ren­nais, dé­but dé­cembre 2018, beau­coup le connais­saient comme le fils de Guy Sté­phan, l’ad­joint de Didier Des­champs chez les Bleus. Il n’a fal­lu que quelques se­maines à Ju­lien Sté­phan (38 ans) pour se faire un pré­nom. En ra­me­nant les Rouge et Noir en fi­nale de Coupe de France, sa­me­di face à Pa­ris, le coach bre­ton a in­suf­flé un vent de fraî­cheur dans le foot fran­çais, en pro­po­sant un jeu de pos­ses­sion et une cer­taine flexi­bi­li­té tac­tique. Ceux qui l’ont cô­toyé au cours de ses ex­pé­riences pré­cé­dentes, à la tête des U17 du FC Lo­rient puis des U19 et de la ré­serve du Stade Ren­nais, ne sont pas du tout sur­pris. « C’est une confir­ma­tion plus qu’une ré­vé­la­tion, es­time Rolland Cour­bis, le co­en­traî­neur de Caen. En­traî­ner une équipe ré­serve d’un club de L1, c’est loin d’être simple. » Connu pour avoir contri­bué à l’éclo­sion de cer­tains grands es­poirs de la for­ma­tion ren­naise comme Dem­bé­lé ou Gna­gnon, Sté­phan sé­duit aus­si par sa fa­cul­té à gal­va­ni­ser ses troupes. « À chaque cau­se­rie, il a cette per­son­na­li­té qui te donne en­vie de jouer, de te sur­pas­ser », ex­pli­quait Bou­ri­geaud dans L’Equipe. Face à Pa­ris, Sté­phan de­vra trou­ver un dis­cours dont il a le se­cret pour ra­me­ner à Rennes le pre­mier tro­phée de­puis 1971.

Ju­lien Sté­phan a pris les rênes de Rennes dé­but dé­cembre 2018.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.