Les Tou­lou­sains en mau­vaise san­té à Sain­té (2-0)

Foot­ball En mé­forme, le ca­pi­taine du TFC a en­core ra­té un pe­nal­ty lors de la dé­faite des Tou­lou­sains à Saint-Etienne (2-0)

20 Minutes (Toulouse) - - NEWS - Ni­co­las Sti­val

Un qua­trième échec – le troi­sième d’af­fi­lée – sur huit pe­nal­tys ten­tés cette sai­son. A la 77e mi­nute de ce Saint-Etienne-TFC (2-0), Max-Alain Gra­del a man­qué l’oc­ca­sion de ra­me­ner Tou­louse à 2-1. Un poil trop faible, la ten­ta­tive à ras de terre du ca­pi­taine tou­lou­sain dans son an­cien jar­din de Geof­froy- Gui­chard a été jo­li­ment dé­tour­née par le gar­dien Sté­phane Ruf­fier sur son po­teau gauche. « En mar­quant le pe­nal­ty, nous au­rions pu les faire dou­ter jus­qu’au bout », a re­gret­té Alain Ca­sa­no­va, même si l’en­traî­neur des Vio­lets était sur­tout re­mon­té contre « le dé­but dé­sas­treux » de son équipe (buts du Sté­pha­nois Robert Be­ric dès les 2e et 10e mi­nutes). Alors oui, l’ex-Vert (de 2011 à 2015) avait pro­vo­qué ce pé­no comme un grand, en es­tour­bis­sant de ses dribbles Ma­thieu De­bu­chy, l’an­cien la­té­ral droit in­ter­na­tio­nal, qui a fi­ni par le fau­cher. Mais c’est à peu près la seule ac­tion sur la­quelle l’Ivoi­rien de 31 ans, ir­ré­sis­tible lors de la pre­mière par­tie de cham­pion­nat, s’est mis en va­leur. Long­temps l’arme fa­tale de Tou­louse (dix buts, quatre passes décisives cette sai­son en L1), Gra­del n’a plus mar­qué de­puis deux mois (le 24 février à Caen). Se­lon le compte Twit­ter du très ren­sei­gné Op­ta Stats, l’ai­lier gauche a man­qué sept pe­nal­tys sur 23 ten­tés de­puis ses dé­buts en Ligue 1, en 2011. Le pire ra­tio pour un joueur dans l’élite. Pas de quoi faire dou­ter l’in­té­res­sé : « En ce mo­ment, je ne suis pas très en forme sur les pe­nal­tys, ça ar­rive, a-t-il lâ­ché à chaud, au mi­cro de beIN Sports. Je le cadre, et il y a un bon gar­dien en face. » Et qu’un co­équi­pier ne s’avise pas à vou­loir prendre le bal­lon lorsque l’oc­ca­sion se re­pré­sen­te­ra. « Je ne vais pas lâ­cher. A chaque pe­nal­ty, je pren­drai mes res­pon­sa­bi­li­tés. » Com­pris ? La mé­forme de son ca­pi­taine ne de­vrait pour­tant pas em­pê­cher le TFC (sept points d’avance sur le bar­ra­giste à quatre jour­nées de la fin) de sauver sa peau dans l’élite. Mais elle re­met en pers­pec­tive ses dé­cla­ra­tions faites fin février à RMC Sport. Lorsque Gra­del as­su­rait : « Bien sûr, je sais que j’ai le ni­veau pour jouer que ce soit à Pa­ris ou à Mar­seille. »

« Je ne vais pas lâ­cher. A chaque pe­nal­ty, je pren­drai mes res­pon­sa­bi­li­tés. »

Max-Alain Gra­del

Max-Alain Gra­del a man­qué di­manche son qua­trième tir au but de la sai­son.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.