Les en­fants de pro­fes­seurs pro­gram­més pour fi­gu­rer par­mi les meilleurs

Mieux ar­més face au sys­tème sco­laire, connais­seurs des codes, ces élèves sont ré­gu­liè­re­ment par­mi les meilleurs

20 Minutes (Toulouse) - - LA UNE - Del­phine Ban­caud

Pro­gram­més pour réus­sir ? Près de la moi­tié des étu­diants de L’ENA ont au moins un parent en­sei­gnant, et les en­fants de profs sont moins nom­breux à re­dou­bler en pri­maire que leurs ca­ma­rades, comme le re­laie l’ou­vrage Pour­quoi les en­fants de profs réus­sissent mieux (éd. Les Arènes), de Guille­mette Faure et Louise Tour­ret, pa­ru lors de cette ren­trée.

« Dans ces fa­milles, les pa­rents cherchent à ce que l’école soit un plai­sir et le font d’au­tant plus fa­ci­le­ment qu’ils en ont de bons sou­ve­nirs », sou­lignent les au­trices. « Mes pa­rents m’ont in­cul­qué l’im­por­tance du tra­vail à l’école pour pou­voir m’au­to­ri­ser, par la suite, un choix de vie », ra­conte ain­si Lu­cie, fille d’en­sei­gnants qui a ré­pon­du à notre ap­pel à té­moins sur le su­jet.

Et les en­fants qui en­tendent par­ler de la vie pro­fes­sion­nelle de leurs pa­rents com­prennent mieux les contrainte­s de leurs propres en­sei­gnants, car ils « voient l’hu­main der­rière le prof », ex­pliquent les au­trices. Une consi­dé­ra­tion pour l’ins­ti­tu­tion sco­laire qui passe aus­si par un meilleur res­pect des ho­raires de cours, da­van­tage de pré­cau­tions vis-à-vis du ma­té­riel sco­laire, une pré­sen­ta­tion soi­gnée des de­voirs… Ce sa­voir-être leur per­met d’avoir des re­la­tions plu­tôt har­mo­nieuses avec le corps en­sei­gnant.

L’en­sei­gne­ment de l’au­to­no­mie

Ces en­fants bé­né­fi­cient éga­le­ment d’un sui­vi at­ten­tif à la mai­son, puisque les pa­rents profs sont da­van­tage pré­sents chez eux que ceux qui exercent dans le pri­vé. Mais se­lon Guille­mette Faure et Louise Tour­ret, ils ap­prennent sur­tout à leurs en­fants à être au­to­nomes dans leur tra­vail. C’est ce qu’a vé­cu Alice avec son père : « Sa tech­nique, c’était : “T’as une ques­tion, tu viens me voir.” Mais il ne res­tait pas à cô­té de moi en me re­gar­dant faire mes de­voirs. »

Cette plus grande dis­po­ni­bi­li­té des pa­rents profs leur per­met aus­si de da­van­tage mus­cler les com­pé­tences de leur pro­gé­ni­ture au quo­ti­dien. En mul­ti­pliant les oc­ca­sions d’ap­prendre sans en avoir l’air, via un exer­cice de cal­cul men­tal, une in­ci­ta­tion à ar­gu­men­ter ses po­si­tions ou à cher­cher la dé­fi­ni­tion d’un mot in­con­nu. « La cu­rio­si­té se trans­met toute la jour­née », ré­sument Guille­mette Faure et Louise Tour­ret.

Guille­mette Faure et Louise Tour­ret ont écrit un ou­vrage éclai­rant sur le su­jet.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.