Air­bus pa­rie sur un ho­ri­zon dé­ga­gé, en pleine croissance du tra­fic aé­rien

20 Minutes (Toulouse) - - GRAND TOULOUSE -

Quelque 23 000 avions volent au­jourd’hui dans le monde. Et, se­lon les spécialist­es d’air­bus la flotte va plus que dou­bler d’ici vingt ans, avec 48 000 ap­pa­reils en ex­ploi­ta­tion, dont 39 210 nou­veaux. L’avion­neur eu­ro­péen table sur une croissance du tra­fic aé­rien de 4,3 % et es­time qu’il fau­dra au cours des deux pro­chaines dé­cen­nies for­mer 550 000 nou­veaux pi­lotes ou en­core 640 000 nou­veaux tech­ni­ciens. Au­tant dire que le construc­teur pa­rie sur un ho­ri­zon dé­ga­gé, grâce no­tam­ment aux pays émer­gents « où les coûts et la géo­gra­phie rendent les al­ter­na­tives im­pos­sibles ». La ten­dance au « flight sha­ming » – la honte de prendre l’avion liée aux pré­oc­cu­pa­tions cli­ma­tiques – n’en­tame pas l’op­ti­misme d’air­bus, au contraire. Car, se­lon ses pré­vi­sions 14000 des 39 000 avions ven­dus le se­ront pour rem­pla­cer de vieux mo­dèles par des ap­pa­reils moins gour­mands en car­bu­rant et donc plus com­pé­ti­tifs. Comme ceux de la gamme neo d’air­bus qui ne cesse de se com­plé­ter. Le pa­tron d’air­bus a d’ailleurs an­non­cé qu’il ré­flé­chis­sait à ac­cueillir à Tou­louse une ligne d’as­sem­blage de l’a321­neo. Le plus gros avion de la fa­mille A320 n’est pro­duit pour l’ins­tant qu’à Ham­bourg, en Al­le­magne.

Le car­net de com­mandes d’air­bus comp­tait au 31 août 7 172 avions.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.