Branle-bas de com­bat à Bo­go­ta

20 Minutes (Toulouse) - - CULTURE - Fabien Ran­danne

étoile a veillé sur eux. Lors­qu’ils se sont re­trou­vés dans des si­tua­tions pé­rilleuses, ils ont tou­jours pu sau­ver leur peau. Ils ont failli quit­ter l’aven­ture à la fin de la qua­trième étape, mais celle-ci n’était pas éli­mi­na­toire. En re­vanche, ils ont été éli­mi­nés à l’is­sue de l’épi­sode sui­vant. Ils ont ce­pen­dant pu ré­in­té­grer le jeu en rai­son du for­fait, pour rai­sons mé­di­cales, du bi­nôme com­po­sé de Steve et Mar­tine. La ba­ra­ka ac­com­pa­gne­ra-t-elle le couple jus­qu’au bout de la fi­nale ?

Laë­ti­tia et Au­ré­lie peuvent comp­ter sur leur té­na­ci­té. Les Au­ver­gnates aux « tem­pé­ra­ments vol­ca­niques », comme elles se dé­fi­nissent, ne sont pas du genre à se dé­cou­ra­ger. Face à d’autres can­di­dats a prio­ri plus ath­lé­tiques, elles ne se sont pas lais­sé im­pres­sion­ner. Mieux, elles se sont mon­trées re­dou­tables lors de l’exer­cice de l’au­to-stop, et le fait que Laë­ti­tia maî­trise par­ti­cu­liè­re­ment bien la langue es­pa­gnole n’est pas étran­ger à cette ef­fi­ca­ci­té.

VLeurs points faibles

Mou­nir et Ly­dia ont du mal à com­mu­ni­quer. Les fi­dèles de « Pé­kin Express » se sont ha­bi­tués à voir les dif­fé­rentes épreuves se trans­for­mer en scènes de mé­nage. Un coup, c’est Mou­nir qui s’agace de voir son épouse confondre la droite et la gauche. Un autre, c’est Ly­dia qui s’im­pa­tiente quand son ma­ri ne par­vient pas à se ser­vir d’un tal­kie-wal­kie. Le temps pas­sé à s’en­gueu­ler, c’est du temps de course per­du. Et sa­chant qu’en fi­nale chaque se­conde de re­tard sur ses ad­ver­saires a un prix, ce­la pour­rait leur coû­ter cher.

Laë­ti­tia et Au­ré­lie peinent à lâ­cher prise. Les deux soeurs sont au ta­quet et ont du mal à gé­rer leur stress. Ré­sul­tat, la pa­nique peut les sub­mer­ger à la moindre contra­rié­té et l’am­biance, vi­rer à l’orage. Le pire, c’est que lorsque l’une d’elles se met à an­gois­ser, l’autre ne s’échine pas for­cé­ment à l’ai­der à re­trou­ver la sé­ré­ni­té. Le temps pas­sé à se mon­ter la tête, c’est aus­si du temps de course per­du. Et sa­chant qu’en fi­nale, chaque se­conde de re­tard sur ses ad­ver­saires a un prix… vous con­nais­sez la chan­son.

VV

et Mou­nir-ly­dia s’af­frontent en Co­lom­bie.

Les bi­nômes Laë­ti­tia-au­ré­lie (à g.)

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.