« La sexua­li­té reste ins­pi­rante »

Dix ans après l’al­bum « Hap­py Sex », Zep sort un deuxième tome

20 Minutes (Toulouse) - - CULTURE - Oli­vier Mim­ran

Que le créa­teur de Ti­teuf s’au­to­rise par­fois à des­si­ner vulves et phal­lus est fort com­pré­hen­sible : à bien­tôt 52 ans, le Suisse Zep – Phi­lippe Chap­puis de son vrai nom – a pas­sé la moi­tié de sa vie à ani­mer les aven­tures de la ter­reur des cours de ré­cré. Sor­ti en 2009, le pre­mier tome de Hap­py Sex, qui ra­con­tait, avec ver­deur et beau­coup d’hu­mour, com­bien la sexua­li­té « dit » son époque, pou­vait donc s’ap­pa­ren­ter à un vi­rage ré­créa­tif dans l’oeuvre de l’au­teur… Mais voi­là que ce­lui-ci re­met le cou­vert, dix ans plus tard, avec Hap­py Sex 2, qui com­pile 60 nou­veaux gags « avec du poil au­tour ».

« Au­jourd’hui, des choses du pre­mier al­bum qui me pa­rais­saient crues me semblent as­sez pu­diques. » Zep, des­si­na­teur

Le plus beau, c’est que cette cu­vée 2019 ne se contente pas de re­prendre une re­cette qui a fait ses preuves : elle l’amé­liore en la met­tant au goût du jour, c’est-à-dire en évo­quant des su­jets ap­pa­rus – voire de­ve­nus vi­raux – du­rant la dé­cen­nie pas­sée. Il faut dire que, pour Zep, « la sexua­li­té est tou­jours aus­si vaste et ins­pi­rante »… Et il y a pas mal de nou­veaux angles : le sexe par In­ter­net, les sites de ren­contres, l’as­pect conso qu’a pris la sexua­li­té, l’es­sor du com­merce des sex-toys, le sexe connec­té, le mou­ve­ment #Metoo… «Le cul reste le cul, même s’il y a beau­coup de nou­veaux thèmes. Et je trou­vais ce­la mar­rant de faire cet al­bum dix ans après le pre­mier, parce que j’ai moi-même chan­gé, ra­conte-t-il. Cer­taines choses du pre­mier al­bum qui me pa­rais­saient très crues me semblent as­sez pu­diques au­jourd’hui. Je pense qu’on s’est fa­mi­lia­ri­sés avec la por­no­gra­phie. » En dé­pit de leur cru­di­té, les su­jets sont sys­té­ma­ti­que­ment abor­dés sous le prisme de l’hu­mour. D’où le « Hap­py » du titre de la sé­rie. Car pour Zep, « rire du sexe est d’au­tant plus im­por­tant qu’il s’agit d’un des en­jeux fon­da­men­taux des en­gueu­lades de couple. Pire : au­jourd’hui, quel­qu’un qui ne réus­sit pas sa sexua­li­té ne réus­sit pas sa vie. Alors qu’il y a tout sim­ple­ment des gens qui s’en foutent. Mais il y a une pres­sion so­ciale très forte au­tour du nombre de fois qu’on peut faire l’amour, com­bien de temps ça dure, est-ce que le mec va ban­der, est-ce qu’il a une grosse bite, etc. Il existe, en la ma­tière, des choses très op­pres­santes et il est donc es­sen­tiel de sa­voir en rire. »

par Zep, édi­tions Del­court,

17,50 €.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.