Un masque-sosie en hom­mage à Jacques Chi­rac

20 Minutes (Toulouse) - - GRAND TOULOUSE - B.C.

En 2016, elle avait été l’une des pièces phares de l’ex­po­si­tion réa­li­sée au Quai Bran­ly, à l’oc­ca­sion de son dixième an­ni­ver­saire. Il faut dire qu’un an plus tôt, un masque ja­po­nais avait em­bal­lé les ré­seaux so­ciaux, tel­le­ment il res­sem­blait à s’y mé­prendre à la ma­rion­nette des « Gui­gnols » d’un cer­tain Jacques Chi­rac.

Après avoir dor­mi dans les ré­serves du mu­sée Georges-la­bit à Tou­louse du­rant des an­nées, il oc­cupe de­puis une place dans la col­lec­tion per­ma­nente. Cet ob­jet rare, da­tant du XVIIE ou XVIIIE siècle, re­pré­sente un dé­mon, par­mi les plus ma­lé­fiques, bap­ti­sé Obe­shi­mi, que l’on re­trouve dans le théâtre ja­po­nais Nô. Pour que les Tou­lou­sains puissent en pro­fi­ter, et rendre au pas­sage un hom­mage à l’an­cien pré­sident, le mu­sée Geor­ges­la­bit a dé­ci­dé d’ou­vrir gra­tui­te­ment ses portes toute la se­maine.

En son temps, le pré­sident Ch­ris­tophe Sa­len­gro, l’an­cien chef d’etat du Gro­land au­jourd’hui dis­pa­ru, avait te­nu lui aus­si à ve­nir s’in­cli­ner de­vant le masque. Lun­di, alors qu’une jour­née de deuil na­tio­nal se­ra ob­ser­vée, les ha­bi­tants de la Ville rose pour­ront en­core rendre hom­mage à Jacques Chi­rac. Deux re­gistres de condo­léances sont à leur dis­po­si­tion de 9 h à 18 h, dans la cour Hen­ri IV du Ca­pi­tole, l’autre au siège de Tou­louse Mé­tro­pole. La fa­çade de l’hô­tel de ville res­te­ra éteinte dans la nuit de ce lun­di à mar­di.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.