Un autre angle d’at­taque

Alain Ca­sa­no­va af­fiche de grandes am­bi­tions pour Wes­ley Saïd

20 Minutes (Toulouse) - - GRAND TOULOUSE - Ni­co­las Sti­val

C’était la sen­sa­tion de l’été au TFC. Après avoir fait la grève de l’en­traî­ne­ment pour ar­ri­ver à ses fins, Wes­ley Saïd a quit­té Di­jon et re­joint Tou­louse. Les Vio­lets ont dé­bour­sé entre 7,5 mil­lions et 8 mil­lions d’eu­ros pour at­ti­rer l’at­ta­quant po­ly­va­lent de 24 ans. Un re­cord pour Tou­louse (14e de L1). «Ce sont des his­toires entre clubs, moi je n’y suis pour rien, ob­serve l’an­cien in­ter­na­tio­nal es­poirs, in­ter­ro­gé sur cette somme ron­de­lette. J’ai en­vie de rendre la confiance que le club m’a ap­por­tée. »

« Une ving­taine de buts »

Ar­ri­vé à court de com­pé­ti­tion, Saïd a ins­crit son pre­mier but le week-end der­nier à Metz (2-2). Il a aus­si dé­li­vré une passe dé­ci­sive en sept ap­pa­ri­tions en L1, avant le der­by sa­me­di contre Bor­deaux (20 h). « Il n’est pas en­core to­ta­le­ment à 100 % », plaide Alain Ca­sa­no­va au mo­ment d’évo­quer l’oné­reuse re­crue, qui de­vrait sur­tout évo­luer sur l’aile droite. « Il est très à l’aise des deux pieds, ajoute l’en­traî­neur tou­lou­sain. Il est ca­pable de ve­nir en ap­pui, de jouer dans la pro­fon­deur et il est très adroit de­vant le but, même s’il n’en prend pas for­cé­ment conscience. »

De­puis son dé­but de car­rière, cette ef­fi­ca­ci­té ne saute pas en­core aux yeux : Saïd a ins­crit 32 réa­li­sa­tions en 158 matchs pros. « Il doit être ca­pable de don­ner une di­zaine de passes dé­ci­sives et de mar­quer une ving­taine de buts [par sai­son] », as­sène Ca­sa­no­va. Et au cas où les quelques jour­na­listes pré­sents jeu­di au Sta­dium au­raient cru à une bou­tade, « Ca­sa » mar­tèle : « J’ai bien dit une ving­taine de buts, pas cinq ou dix. » La barre est haute pour un gar­çon dont le re­cord en L1 culmine à neuf réa­li­sa­tions, en 2017-2018 avec Di­jon. Qu’en pense l’in­té­res­sé ? Il fau­dra at­tendre pour le sa­voir, puisque Saïd est pas­sé avant son en­traî­neur en confé­rence de presse. Il était alors sim­ple­ment ques­tion pour lui de « re­prendre plai­sir sur le ter­rain, ai­der au maxi­mum [ses] co­équi­piers, mar­quer et faire des passes dé­ci­sives ».

Saïd à la lutte avec Bouan­ga.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.