Shaun le mou­ton prend de la hau­teur

20 Minutes (Toulouse) - - CINÉMA - C.V.

Shaun le mou­ton dé­couvre l’es­pace dans La ferme contre-at­taque, le nou­veau dé­lire du stu­dio Aard­man. L’ar­ri­vée d’une ex­tra­ter­restre ado­rable ne lui fait pas d’ombre alors qu’elle sème le chaos dans la ferme et ses en­vi­rons. « Shaun est un éter­nel en­fant, ex­plique le réa­li­sa­teur Ri­chard Phe­lan à 20 Mi­nutes. C’est pour ça qu’on l’aime et qu’on a dé­ci­dé de le confron­ter à une créa­ture en­core plus en­fan­tine que lui. » La pe­tite alien mul­ti­plie les bê­tises et fe­rait presque pas­ser notre mou­ton fa­vo­ri pour un grand sage. Elle met en va­leur toutes les qua­li­tés qui ont fait de Shaun l’un des fa­vo­ris du stu­dio.

De plus en plus ex­pres­sif

Le fait que Shaun ne parle pas en a fait une star in­ter­na­tio­nale. « Il est proche des ac­teurs du bur­lesque comme Bus­ter Kea­ton ou Char­lie Chaplin, in­siste le co­réa­li­sa­teur Will Be­cher. Toutes ses émo­tions doivent pas­ser par sa ges­tuelle, ce qui le rend proche des jeunes spec­ta­teurs. » Les ma­gi­ciens de chez Aard­man ont fait des mer­veilles en ren­dant leur hé­ros de plus en plus ex­pres­sif.

Shaun n’est pas du genre à s’en­dor­mir dans sa laine. La ferme contre-at­taque lui fait vivre des aven­tures pas­ti­chant joyeu­se­ment des clas­siques de la science-fic­tion comme Men in Black, 2001, l’odys­sée de l’es­pace, « Doctor Who » ou In­ters­tel­lar. «Le ci­né­ma de genre convient à Shaun parce qu’il est amu­sant de le faire évo­luer dans un uni­vers co­di­fié », ex­plique Ri­chard Phe­lan. L’agneau et le spec­ta­teur ont des étoiles plein les yeux pen­dant la pro­jec­tion.

Le fa­vo­ri du stu­dio Aard­man est confron­té à une jeune ex­tra­ter­restre.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.