Un soi­gnant sur trois seule­ment est vac­ci­né

20 Minutes (Toulouse) - - ACTUALITÉ -

D’ha­bi­tude, il est plu­tôt ques­tion de cor­don­niers mal chaus­sés. Mais on pour­rait re­nou­ve­ler le cli­ché avec les pro­fes­sion­nels de san­té. En ef­fet, seule­ment un tiers de ces der­niers tra­vaillant en hô­pi­tal ou en cli­nique (35,4 %) avaient re­çu le vac­cin contre la grippe l’an der­nier, se­lon une étude de San­té pu­blique France pu­bliée lun­di, à l’oc­ca­sion du lan­ce­ment de la cam­pagne de vac­ci­na­tion contre cette ma­la­die. Le chiffre est tou­te­fois en nette pro­gres­sion par rap­port à la der­nière étude de 2009 (25,6%). Les mé­de­cins sont plu­tôt bons élèves, avec 68 % de vac­ci­nés, une pro­por­tion en hausse de 13 points en dix ans. Mais les in­fir­miers et in­fir­mières ne le sont qu’à 36 % (+ 12 points). Cette pro­tec­tion contre la grippe fait par­tie de celles re­com­man­dées pour les soi­gnants, pour ré­duire la trans­mis­sion du vi­rus à leurs pa­tients. L’obligation de vac­ci­na­tion pour ces per­sonnes fait certes « l’ob­jet de ré­flexions, in­dique le di­rec­teur gé­né­ral de la San­té, Jé­rôme Sa­lo­mon. Mais on en ap­pelle sur­tout à leur mo­bi­li­sa­tion dans l’in­té­rêt des pa­tients. »

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.