Ro­land Em­me­rich en­voie tout bou­ler dans « Mid­way »

Le ci­néaste a re­pris les in­gré­dients de ses films ca­tas­trophe pour cette ba­taille his­to­rique

20 Minutes (Toulouse) - - LA UNE - Ca­ro­line Vié

Ro­land Em­me­rich a dé­truit plu­sieurs fois le monde dans des films comme In­de­pen­dence Day, Le Jour d’après et 2012. Mid­way lui per­met de conti­nuer dans ce qu’il sait faire le mieux (tout cas­ser!) en abor­dant un su­jet his­to­rique : la ba­taille de Mid­way, tour­nant ma­jeur dans la guerre du Pa­ci­fique, qui op­po­sa, du 3 au 7 juin 1942, forces ja­po­naises et amé­ri­caines. « Rap­pe­ler que cette lutte pour dé­fendre la li­ber­té contre le fas­cisme a chan­gé l’his­toire du monde me sem­blait in­dis­pen­sable à une époque où les ex­trêmes se font de nou­veau en­tendre », confie le réa­li­sa­teur à 20 Mi­nutes. Pas ques­tion, pour au­tant, de don­ner une le­çon d’his­toire bar­bante. « Si on veut at­ti­rer le pu­blic, il faut lui don­ner du spec­tacle, c’est la meilleure fa­çon de le pas­sion­ner », mar­tèle Ro­land Em­me­rich, qui a adap­té les in­gré­dients de ses films ca­tas­trophe pour rendre ce long mé­trage de guerre spec­ta­cu­laire.

« La règle de base d’un film aux nom­breux hé­ros est de les dis­tin­guer suf­fi­sam­ment pour que le spec­ta­teur s’in­té­resse à leur sort», ex­plique le ci­néaste. Simples sol­dats et of­fi­ciers (Woo­dy Har­rel­son, im­pec­cable dans la peau de l’ami­ral Ni­mitz) prennent vie et consti­tuent la base du sus­pense quand le spec­ta­teur craint pour leur vie à l’is­sue du com­bat.

Des ef­fets tou­jours spé­ciaux

Mid­way si­dère aus­si en plon­geant le spec­ta­teur au coeur des af­fron­te­ments entre Amé­ri­cains et Ja­po­nais. Ra­re­ment un film de guerre au­ra don­né l’im­pres­sion au pu­blic d’être à ce point au centre de com­bats aé­riens. «L’ac­tion est ce qu’on at­tend de moi, in­siste Ro­land Em­me­rich. J’ai res­pec­té la réa­li­té his­to­rique, mais il n’existe pas une grande dif­fé­rence entre fil­mer des vais­seaux spa­tiaux ou des avions de chasse. » Pas­sé maître dans le do­maine des ef­fets spé­ciaux nu­mé­riques, Ro­land Em­me­rich fait à nou­veau montre, dans cette pro­duc­tion, de son sa­voir-faire. « Sans eux, un film comme Mid­way ne pour­rait pas exis­ter, pré­cise-t-il. Il au­rait été im­pos­sible de re­créer la ba­taille en prises de vues réelles. »

Entre jeu vi­déo et cinéma d’ani­ma­tion, le réa­li­sa­teur livre un film ha­le­tant. «Le fait de pou­voir tout contrô­ler, à l’image près, me per­met de ren­for­cer l’im­pact de chaque sé­quence », livre-t-il. Ce qui fait de Mid­way une oeuvre aus­si ins­truc­tive que di­ver­tis­sante.

Mid­way fait re­vivre de fa­çon spec­ta­cu­laire une ba­taille dé­ci­sive de la Se­conde Guerre mon­diale, qui op­po­sa dans le Pa­ci­fique sol­dats amé­ri­cains et ja­po­nais.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.