20 Minutes

Allez, patron, encore une bière!

Pour les amateurs, voici la carte de métro des pintes les moins chères

- Fabrice Pouliquen

En balade dans Paris, et, soudain, l’envie d’une bière bien fraîche se fait sentir? MisterGood­Beer vous aide à trouver la pinte la moins chère en fonction de la station de métro la plus proche. Ce site Web, doublé d’une applicatio­n mobile, a été lancé en 2012 par un groupe d’amis lassés de payer leur pinte 8 €. « Nous y recensons les bars parisiens qui proposent au moins une pinte à moins de 6€ en prenant en compte le prix de l’Happy Hour lorsqu’il y en a un », explique la cofondatri­ce Alice Leducq. A ce petit jeu, MisterGood­Beer, devenu une start-up au printemps, est parvenu à dénicher 1600 bars, dont 849 rien qu’à Paris intra-muros. Assez pour mettre à mal une idée bien ancrée selon laquelle on ne peut s’offrir des mousses à Paris sans se ruiner. « Dans l’Ouest parisien, c’est quand même parfois très compliqué », précise d’emblée Alice Leducq. D’ailleurs, pour les stations Billancour­t, Pont de Sèvres, Marcel Sembat, Boulogne – Jean Jaurès ou encore Franklin D. Roosevelt, Alma–Marceau et Sèvres–Babylone, le prix de la pinte la moins chère est à 6 €. Soit le plafond pour MisterGood­Beer. Quand le budget est plus serré, mieux vaut alors s’arrêter à Cadet (9e) ou Couronnes (11e), deux stations qui ont à proximité un bar proposant une pinte à 2,50€. La ligne 4 s’adjuge la première place avec un prix moyen à 3,9 €.

Préférez les rues de la soif

Alice Leducq conseille aux Parisiens de cibler notamment les quartiers qui comptent le plus de bars, la guerre des prix jouant alors en faveur du client. « Les quartiers de Belleville et Ménilmonta­nt sont un bon exemple, précise-t-elle. Même chose à Strasbourg–Saint-Denis, où trois bars qui se font face proposent la pinte à3 €. » A Bastille et à Bourse, on en trouve aussi à bas prix. Attention toutefois aux mauvaises surprises. Ce n’est malheureus­ement pas toujours la meilleure bière de la carte qui est au prix le plus bas. « Surtout, le turn-over des bars est très important à Paris, constate Alice Leducq. Nous n’aurons jamais fini de recenser les prix. »

 ??  ?? Avec MisterGood­Beer, on peut consommer avec modération à petit prix.
Avec MisterGood­Beer, on peut consommer avec modération à petit prix.

Newspapers in French

Newspapers from France