L’atout car­reaux de Rennes

Vous avez ai­mé Gaudí à Bar­ce­lone ? Vous ado­re­rez Odo­ri­co à Rennes

20 Minutes - - WEEK-END -

De­puis que la ca­pi­tale bre­tonne est à 1 h 20 de train de Pa­ris, on peut fa­ci­le­ment fi­ler le temps d’une jour­née dé­cou­vrir Rennes et son beau pa­tri­moine ar­chi­tec­tu­ral. Si la ville est ré­pu­tée pour ses mai­sons an­ciennes à pans de bois et son su­perbe Par­le­ment, on sait moins qu’entre les deux guerres Rennes fut le plus grand centre de pro­duc­tion de mo­saïques en France. La fa­mille Odo­ri­co, ori­gi­naire du Frioul en Ita­lie, a dé­co­ré et em­bel­li la ville de ses mo­saïques dès 1882.

Fer ap­pa­rent, pâtes de verre

Leur mai­son, 7, rue Saint-Sau­veur, est à la fois in­so­lite, ori­gi­nale et mo­derne. No­tez la fa­çade géo­mé­trique, les deux grandes baies vi­trées aux arcs cin­trés, les car­reaux cas­sés de cou­leur jaune et les bor­dures en cé­ra­mique noire. De nom­breux ar­chi­tectes leur ont confié la dé­co­ra­tion de di­vers édi­fices en ville. Al­lez pi­quer une tête à la pis­cine SaintGeorges, 2, rue Gam­bet­ta. Inau­gu­rée en 1925, c’est un re­mar­quable édi­fice Art dé­co de briques rouges et beiges. A l’in­té­rieur, les belles mo­saïques mul­ti­co­lores qui en­tourent le bas­sin sont de la mai­son Odo­ri­co. L’im­meuble des an­ciens ma­ga­sins Val­ton, au 9, rue d’An­train, avec sa struc­ture en fer ap­pa­rente et ses pâtes de verre co­lo­ré et l’im­meuble Poi­rier, au 7, ave­nue JeanJan­vier, consti­tuent d’autres exemples de cet art.

Au gré de vos ba­lades, vous re­mar­que­rez sans doute des dé­cors en mo­saïques sur des de­van­tures de bou­tiques, re­cou­vrant le sol des res­tau­rants ou em­bel­lis­sant les fa­çades de bâ­ti­ments of­fi­ciels un peu sé­vères. Alors, ou­vrez grand les yeux.

La pis­cine Saint-Georges est l’un des exemples des mo­saïques ren­naises.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.