Un fau­teuil en or pour voir Al Pa­ci­no

20 Minutes - - GRAND PARIS - F.R.

Le propre d’une star est-il d’être in­ac­ces­sible ? Si on avait trois heures pour dis­ser­ter sur le su­jet, on évo­que­rait sans doute l’exemple d’Al Pa­ci­no qui se pro­dui­ra au Théâtre de Pa­ris les 22 et 23 oc­tobre. Un spec­tacle en an­glais, au cours du­quel l’Amé­ri­cain re­trace son par­cours d’ac­teur.

La billetterie pour An Eve­ning With Al Pa­ci­no a été ou­verte mar­di, à 7 h, sur le site vente-pri­vee.com, et les places au plus bas ta­rif (90 € tout de même) sont par­ties en quelques mi­nutes. Très vite, il n’est plus res­té que des sièges en car­ré or à 550 € et en pres­tige à 950 € ! Des prix qui ont fait beau­coup de dé­çus. Ils ont aus­si ins­pi­ré les es­prits ta­quins comme un Twit­tos lan­çant « Al Pa­ci­no est tel­le­ment vieux que les places pour son spec­tacle à Pa­ris sont en an­ciens francs ». Ceux qui n’ont pas réus­si à avoir de places à 90 € de­vront se faire à l’idée. Joint par 20 Mi­nutes, Vente Pri­vée in­forme qu’il n’y au­ra pas de deuxième salve de billets mis en vente. « Ce n’est pas l’ar­gent le mo­teur, c’est le dé­sir de créer cet évé­ne­ment unique en Eu­rope », s’est jus­ti­fié ven­dre­di sur RTL Jac­quesAn­toine Gran­jon, le PDG de Vente Pri­vée et co­pro­prié­taire du Théâtre de Pa­ris. Ma­lade, Vé­ro­nique San­son doit an­nu­ler des concerts. La chan­teuse est contrainte d’an­nu­ler la qua­si-to­ta­li­té de ses concerts pré­vus au mois de no­vembre pour « soi­gner une tu­meur qui a été dé­tec­tée très ré­cem­ment », a an­non­cé mar­di son pro­duc­teur Gil­bert Coul­lier, sans pré­ci­ser le ca­rac­tère de la tu­meur.

Elle de­vait se pro­duire en ré­gion pa­ri­sienne le 16 à Dam­ma­rieles-Lys (Seine-et-Marne) et le

18 à Pu­teaux (Hauts-de-Seine).

Les places les plus chères sont à 950 € au Théâtre de Pa­ris.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.