Anne Hidalgo « res­serre les troupes »

Les dé­fec­tions s’en­chaînent dans l’en­tou­rage de la maire de Pa­ris

20 Minutes - - GRAND PARIS - Ro­main Les­cu­rieux

A dix-huit mois des élec­tions mu­ni­ci­pales, Anne Hidalgo n’est-elle pas plus seule que jamais ? Alors que cer­tains de ses adjoints ont cé­dé aux si­rènes de LREM (Ju­lien Bar­ge­ton, aux fi­nances, marcheur de­puis 2017; Jean-Louis Mis­si­ka, à l’ur­ba­nisme, qui est ap­pa­ren­té PS, mais qui a ap­por­té son sou­tien au par­ti pré­si­den­tiel, ou en­core Mao Pe­ni­nou, à la pro­pre­té, proche de LREM), la maire de Pa­ris vient de connaître un nou­veau coup dur. Lun­di, son pre­mier ad­joint, Bru­no Jul­liard, a dé­mis­sion­né. Une dé­ci­sion qu’il a an­non­cée à l’édile quelques mi­nutes à peine avant que l’in­for­ma­tion soit mise en ligne sur le site du Monde. Sur qui Anne Hidalgo peut-elle donc en­core comp­ter ? « Elle garde le cap, com­mente-on à la Mai­rie. Cette dé­mis­sion va être l’oc­ca­sion de res­ser­rer les troupes.» La maire a rem­pla­cé Bru­no Jul­liard par Em­ma­nuel Gré­goire, dé­jà en charge du bud­get. Ch­ris­tophe Gi­rard, ad­joint en charge des res­sources hu­maines, a, lui, hérité de la cul­ture. Son rem­pla­ce­ment est en cours. Se­lon nos in­for­ma­tions, Ro­ger Ma­dec, an­cien sé­na­teur de Pa­ris et conseiller spécial au­près du maire du 19e, a dé­cli­né l’offre. D’après Le Pa­ri­sien, l’élue com­mu­niste Vé­ro­nique Le­vieux est for­te­ment pres­sen­tie.

La maire de Pa­ris va dé­sor­mais avan­cer ses pions avec des adjoints fi­dèles comme Pa­trick Bloche (édu­ca­tion, pe­tite en­fance et fa­mille), Dominique Ver­si­ni (so­li­da­ri­tés, lutte contre l’ex­clu­sion et accueil des ré­fu­giés) ou en­core Colombe Bros­sel (sé­cu­ri­té, pré­ven­tion, quar­tiers po­pu­laires, in­té­gra­tion). Du cô­té de son ca­bi­net, elle com­pose avec son nou­veau di­rec­teur, Frédéric Lé­ni­ca, et son « noyau dur » : Serge Or­ru, son conseiller sur les ques­tions d’en­vi­ron­ne­ment, Mat­thieu La­marre, à la com­mu­ni­ca­tion et aux re­la­tions avec la presse, et en­fin Jean-Marie Ver­nat, « à qui elle ac­corde une confiance aveugle », jure-t-on à l’Hô­tel de ville. An­cien di­rec­teur de l’in­for­ma­tion et de la com­mu­ni­ca­tion (Di­com), ce der­nier est en ef­fet re­ve­nu au ca­bi­net de la maire. Un poste qu’il connaît bien. Cet homme dis­cret, qui fait par­tie de la garde rap­pro­chée d’Anne Hidalgo, est son an­cien di­rec­teur de ca­bi­net lors­qu’elle était ad­jointe char­gée de l’ur­ba­nisme. Après la ba­taille des mu­ni­ci­pales, l’homme der­rière « Oser Pa­ris» de­vient son «conseiller politique», avant de re­joindre la «com» pour re­ve­nir en­suite au plus près de la maire, et ce dans l’op­tique de la nou­velle ba­taille des mu­ni­ci­pales. Se­lon une source in­terne, « JeanMa­rie Ver­nat, c’est l’homme qui chu­chote à l’oreille d’Hidalgo ».

Elle va de­voir avan­cer ses pions avec des adjoints fi­dèles et son « noyau dur ».

Anne Hidalgo a, lun­di, été lâ­chée par son pre­mier ad­joint, Bru­no Jul­liard.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.