« J’ai fi­ni par res­sen­tir de l’amour pour Joa­quin Phoe­nix »

20 Minutes - - CINÉMA - C.V.

Il fait par­tie de ces ac­teurs in­ou­bliables dont on ne se sou­vient pas du nom. Les Frères Sis­ters de Jacques Au­diard pour­rait bien chan­ger la donne pour John C. Reilly, qui in­carne un cow-boy ba­lourd rê­vant de se ran­ger de la vie cri­mi­nelle que lui fait par­ta­ger son frère.

Un duo de frères en­ne­mis

L’ac­teur amé­ri­cain donne la ré­plique à Joa­quin Phoe­nix, Jake Gyl­len­haal et Riz Ah­med. « Les quatre hé­ros sont un peu comme des en­fants sol­dats, pré­cise John C. Reilly. Ils ont tou­jours vé­cu dans la vio­lence qui consti­tue leur mode d’ex­pres­sion. » L’un des prin­ci­paux dé­fis de son per­son­nage est de pré­ser­ver son ca­det vic­time de crises de fo­lie ho­mi­cide. Pour com­po­ser ce duo de frères en­ne­mis, John C. Reilly et son par­te­naire ont pas­sé beau­coup de temps en­semble avant le tour­nage. « J’ai fi­ni par res­sen­tir de l’amour pour Joa­quin Phoe­nix, confesse le co­mé­dien, tant nous nous sommes rap­pro­chés pour ce film. » Avec cette af­fec­tion, ils se par­donnent les pires bourdes au gré d’une in­trigue riche en re­bon­dis­se­ments qui pour­rait me­ner John C. Reilly sur la route des Os­cars.

John C. Reilly, la voie royale vers les Os­cars ?

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.