You­Tube Pre­mium cherche à im­po­ser sa loi des sé­ries

20 Minutes - - CULTURE - Laure Beau­don­net

Les binge-wat­chers vont pou­voir conti­nuer de se ga­ver de sé­ries. You­Tube a lan­cé ses pre­mières sé­ries fran­çaises ori­gi­nales dans le cadre de son offre Pre­mium, tout juste lan­cée en Eu­rope. La fi­liale de Google a pré­sen­té le 18 sep­tembre ses deux pre­mières co­mé­dies, « Groom » et « Les Em­mer­deurs », pro­duites par le Stu­dio Ba­gel et Gol­den Mous­tache. Pour 11,99 €, les uti­li­sa­teurs ont ac­cès à de nou­velles fonc­tion­na­li­tés – une offre sans pu­bli­ci­té, la pos­si­bi­li­té d’écou­ter de la mu­sique en ar­rière-plan et de re­gar­der les conte­nus hors ligne – et à 60 conte­nus ex­clu­sifs.

Plus cher que la concur­rence

You­Tube n’est pas le seul à se cher­cher une place dans la jungle du strea­ming vi­déo. Dis­ney va mettre le pa­quet en 2019 avec une offre moins chère que celle de Net­flix. De son cô­té, You­Tube compte ca­pi­ta­li­ser sur ses fi­dèles. « Notre am­bi­tion, c’est d’of­frir à nos 1,9 mil­liard d’uti­li­sa­teurs dans le monde et plus de 44 mil­lions en France, se­lon Mé­dia­mé­trie, une al­ter­na­tive », ex­plique Charles Sa­vreux, char­gé de la com­mu­ni­ca­tion de la pla­te­forme. Mais, dans un sec­teur dé­jà sa­tu­ré, You­Tube Pre­mium – dont l’abon­ne­ment est plus cher que ce­lui de Net­flix (entre 7,99 € et 13,99 €) et de son chal­len­ger Ama­zon Prime (5,99 €) – pour­rait pei­ner à s’im­po­ser.

«Groom», pro­duit par le Stu­dio Ba­gel, est dif­fu­sé sur la pla­te­forme.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.