Le PSG est chaud comme la Breizh

Me­né à Rennes, Pa­ris a fi­ni par s’im­po­ser (1-3) et reste in­vain­cu

20 Minutes - - SPORTS - A Rennes, Jé­rôme Gic­quel

Le PSG pour­suit sa pro­me­nade de san­té en Ligue 1. Comme la sai­son der­nière, les Pa­ri­siens ont en­chaî­né six vic­toires d’af­fi­lée. Cinq jours après son en­trée en lice ra­tée en Ligue des cham­pions face à Li­ver­pool, le club de la ca­pi­tale a re­dres­sé la barre, di­manche après-mi­di, face au Stade Ren­nais (1-3). Le tout, sans faire taire les cri­tiques sur son ni­veau de jeu af­fi­ché de­puis le dé­but de sai­son. « Ce­la a été dif­fi­cile, mais nous avons eu une bonne ré­ac­tion », a sou­li­gné le coach Tho­mas Tu­chel à l’is­sue de la ren­contre. Plu­tôt que le conte­nu, le coach al­le­mand a pré­fé­ré louer les qua­li­tés men­tales de son équipe, re­ve­nue au score après avoir été me­née. « L’équipe a mon­tré qu’elle avait faim de ga­gner. Ce­la a été dur après la dé­faite face à Li­ver­pool, mais elle a su se re­mo­bi­li­ser », a in­di­qué l’an­cien en­traî­neur de Dort­mund. Si le score est plu­tôt flat­teur (1-3), le suc­cès ob­te­nu face à Rennes a été long à se des­si­ner. Sans en­vie et avec beau­coup de dé­chets dans le jeu, les hommes de Tho­mas Tu­chel ont li­vré une pre­mière pé­riode in­di­geste. Il y a un mois, le PSG avait dé­jà connu pa­reille dé­con­ve­nue contre Guin­gamp. « Je ne sais pas pour­quoi nous avons du mal en pre­mière pé­riode à l’ex­té­rieur. Si j’avais la so­lu­tion, je chan­ge­rais tout de suite », a in­di­qué Tu­chel. Pour Mar­quin­hos, le pro­blème est à cher­cher dans la tête des joueurs pa­ri­siens : « On doit ren­trer dans les matchs beau­coup plus concen­trés car, à chaque fois, les équipes sont très mo­ti­vées de jouer contre nous. » Lo­gi­que­ment me­nés au score après

un but contre son camp d’Adrien Ra­biot, les Pa­ri­siens au­raient même pu voir la si­tua­tion s’ag­gra­ver, mais Gi­gi Buf­fon, de re­tour dans les cages pa­ri­siennes, a réa­li­sé quelques ar­rêts de grande classe.

Juste avant la mi-temps, An­gel Di Ma­ria a re­mis son équipe sur les rails et, au re­tour des ves­tiaires, les Pa­ri­siens ont en­fon­cé le clou par l’in­ter­mé­diaire de Tho­mas Meu­nier, au top ni­veau di­manche après-mi­di, et de sa re­crue Eric Maxim Chou­po-Mo­ting, au­teur de son pre­mier but sous ses cou­leurs. « On a réus­si à mar­quer trois buts sans Mbap­pé. Contre Sain­tE­tienne, on en avait dé­jà mar­qué quatre sans Mbap­pé et Ney­mar. C’est bien, c’est bon pour la confiance des autres joueurs », a es­ti­mé Tho­mas Tu­chel.

« On doit ren­trer dans les matchs beau­coup plus concen­trés. » Mar­quin­hos

Au­teur du but éga­li­sa­teur, An­gel Di Ma­ria a été l’un des meilleurs Pa­ri­siens.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.