« A Star Is Born »

Brad­ley Coo­per et La­dy Gaga brillent de mille feux

20 Minutes - - GRAND PARIS - Ca­ro­line Vié

Sur le prin­cipe, on au­rait pu pen­ser qu’une qua­trième ver­sion du film Une étoile est née, soit A Star Is Born, n’était pas une très bonne idée. Le film, réa­li­sé et in­ter­pré­té par Brad­ley Coo­per face à La­dy Gaga, dé­montre l’in­verse. Le chan­teur al­coo­lo et la jeune étoile mon­tante trouvent de nou­velles in­car­na­tions fort crédibles grâce aux deux ar­tistes. 20 Mi­nutes ex­plique pour­quoi ce nou­vel opus est tou­jours émou­vant. Et n’ou­bliez pas vos mou­choirs en pa­pier avant la séance.

Des thèmes uni­ver­sels. « Cette his­toire ré­siste au temps, a ex­pli­qué La­dy Gaga en confé­rence de presse à la Mos­tra de Ve­nise. Car elle parle d’amour, d’épreuves hu­maines et d’ad­dic­tions. » Ces trois thèmes sont pris à bras-le-corps par Brad­ley Coo­per, qui se ré­vèle un réa­li­sa­teur très

Vdoué pour fil­mer avec pu­deur l’idylle, puis l’ef­fon­dre­ment du couple.

L’al­chi­mie entre Brad­ley et Gaga. Entre ces deux-là, ce­la fonc­tionne dès la pre­mière ren­contre dans un bar. Le spec­ta­teur croit tout de suite au couple for­mé par Brad­ley Coo­per dans la peau d’une su­per­star sur le dé­clin et La­dy Gaga en jeu­nette com­plexée à la voix d’or. « Sa re­la­tion avec lui la fait sor­tir de sa co­quille alors qu’elle était prête à je­ter l’éponge », com­mente l’ac­trice.

Le monde de la chan­son. Le mi­lieu mu­si­cal dans le­quel évo­luent les hé­ros est dif­fé­rent de ce­lui des ver­sions plus an­ciennes. « Ce film ré­vèle ce que c’est d’être une star ou une étoile mon­tante dans ce mi­lieu au­jourd’hui », in­siste la pro­duc­trice Ly­nette Ho­well Tay­lor dans le dos­sier de presse. La mé­ta­mor­phose

VVde l’hé­roïne en ve­dette gla­mour est fas­ci­nante. Tout pour la mu­sique. Les scènes de concert sont épa­tantes pour une bonne rai­son. Brad­ley Coo­per et La­dy Gaga ont chan­té pour de vrai, et de­vant un vrai pu­blic. «Tout ce qui est chan­té dans le film l’est en di­rect, rien n’a été pré­en­re­gis­tré, ra­conte Brad­ley Coo­per. Je pense que la sin­cé­ri­té de l’in­ter­pré­ta­tion vient de là. »

VUn si beau mé­lo. Ces amou­reux sé­pa­rés par la gloire et l’al­cool sont des fi­gures de tragédie clas­sique qui ne laissent pas les spec­ta­teurs in­dif­fé­rents. « J’aime à pen­ser que le pu­blic se­ra tou­ché par leur amour et leur mu­sique », in­siste le ci­néaste et ac­teur Brad­ley Coo­per. Les re­ni­fle­ments pen­dant les pre­mières pro­jec­tions peuvent le ras­su­rer sur ce point.

V

##JEV#171-65-https://bit.ly/2P40Vhb##JEV# Le réa­li­sa­teur et la chan­teuse dans un nou­veau re­make d’Une étoile est née.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.