Pour la ré­gion, la gra­tui­té coûte cher

20 Minutes - - GRAND PARIS - Ro­main Les­cu­rieux

Une idée «at­trac­tive », mais qui n’est « pas en me­sure de ré­pondre aux dé­fis qui se posent dans les tran­sports pu­blics, voire qui les ag­gra­ve­rait ». Mar­di, le co­mi­té char­gé de l’étude de fai­sa­bi­li­té sur la gra­tui­té des tran­sports collectifs en Ile-de-France, une pro­po­si­tion lan­cée en mars par la maire de Pa­ris, a ren­du ses conclu­sions. Qui sont donc né­ga­tives.

« Nous étions ou­verts sur cette ques­tion, nous sommes par­tis sans pos­ture po­li­tique », a sou­li­gné Va­lé­rie Pé­cresse (LR), pré­si­dente de la ré­gion Ile-de-France et d’Ile-de-France Mo­bi­li­tés. Mais l’étude a mon­tré que la gra­tui­té au­rait un « ef­fet mi­nime sur la baisse du tra­fic rou­tier et l’amé­lio­ra­tion de la qualité de l’air ». En re­vanche, elle « dé­gra­de­rait ra­pi­de­ment l’en­semble des lignes » et « oc­ca­sion­ne­rait 500 € d’aug­men­ta­tion des im­pôts par mé­nage l’an pro­chain». En­fin, Ile-de-France Mo­bi­li­tés rap­pelle que « plus d’un mil­lion de per­sonnes bé­né­fi­cient dé­jà de la gra­tui­té ou de ta­rifs ré­duits ».

«Il sem­ble­rait que les pré­co­ni­sa­tions de l’étude qu’elle a com­man­dée ne pro­posent que des pistes de fi­nan­ce­ment vi­sant à faire payer da­van­tage les usa­gers, re­lèvent les élus com­mu­nistes au Con­seil de Pa­ris. En bonne élève de ma­dame That­cher, elle ferme le dé­bat en n’en­vi­sa­geant qu’une aug­men­ta­tion du titre de tran­sport, ou l’ins­tau­ra­tion de péages ur­bains. Nous res­tons op­po­sés à ces péages qui crée­raient des fron­tières entre les ter­ri­toires et les classes so­ciales. » La Mai­rie de Pa­ris, elle, at­tend les pre­miers ré­sul­tats d’une étude concur­rente, mi-oc­tobre.

Va­lé­rie Pé­cresse, pré­si­dente de la ré­gion et d’Ile-de-France Mo­bi­li­tés.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.