Ber­lin signe pour l’im­mi­gra­tion choi­sie

20 Minutes - - ACTUALITÉ -

At­ti­rer les tra­vailleurs étran­gers qua­li­fiés pour ré­pondre à la pé­nu­rie de main-d’oeuvre dans cer­tains sec­teurs : les par­tis de la coa­li­tion au pou­voir en Al­le­magne (les conser­va­teurs de la CDU et de la CSU ain­si que les so­ciaux-dé­mo­crates du SPD) sont tom­bés d’ac­cord, mar­di, pour lé­gi­fé­rer afin de fa­ci­li­ter l’im­mi­gra­tion. Un ac­cord dé­li­cat à ob­te­nir dans un contexte po­li­tique mar­qué par une forte pous­sée de l’ex­trême droite en rai­son de l’ar­ri­vée de plus d’un mil­lion de de­man­deurs d’asile en 2015-2016.

« Nous avons be­soin de tra­vailleurs de pays tiers, » a re­con­nu le mi­nistre de l’In­té­rieur (CSU), Horst See­ho­fer, par ailleurs très cri­tique à l’égard de la po­li­tique d’ac­cueil des ré­fu­giés dé­ci­dée par An­ge­la Mer­kel en 2015. Quelque 338 200 em­plois étaient non pour­vus en sep­tembre en Al­le­magne dans les seuls sec­teurs de l’in­for­ma­tique, des ma­thé­ma­tiques et des tech­no­lo­gies de l’in­for­ma­tion, se­lon le quo­ti­dien éco­no­mique Han­dels­blatt, qui cite l’Ins­ti­tut éco­no­mique al­le­mand. Le lea­der de l’AfD (ex­trême droite), Alexan­der Gau­land, a ré­agi en ac­cu­sant la coa­li­tion de vou­loir « trom­per les Al­le­mands », en se­mant la confu­sion entre droit d’asile et im­mi­gra­tion éco­no­mique.

Plus de 330000 em­plois étaient non pour­vus en sep­tembre en Al­le­magne.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.