Gé­rard Col­lomb ac­cule l’exé­cu­tif

Le mi­nistre main­tient sa de­mande de dé­mis­sion, pous­sant le chef de l’Etat à lui trou­ver un rem­pla­çant plus ra­pi­de­ment que pré­vu

20 Minutes - - ACTUALITÉ - Laure Co­met­ti

L’épi­neuse ques­tion de la suc­ces­sion de Gé­rard Col­lomb au mi­nis­tère de l’In­té­rieur de­vrait se po­ser beau­coup plus tôt que pré­vu. Deux se­maines après avoir an­non­cé qu’il quit­te­rait la Place Beau­vau pour re­con­qué­rir sa ville de Lyon, après les eu­ro­péennes de mai, Gé­rard Col­lomb a de nou­veau créé la sur­prise.

Lun­di, le sep­tua­gé­naire a dé­cla­ré au Fi­ga­ro qu’il avait re­mis dans la jour­née sa dé­mis­sion à Em­ma­nuel Ma­cron, et que ce der­nier l’avait re­fu­sée. Le len­de­main, il a af­fir­mé, là en­core au Fi­ga­ro, qu’il «main­te­nait sa pro­po­si­tion de dé­mis­sion». Un coup de pres­sion qui met l’exé­cu­tif au pied du mur : Em­ma­nuel Ma­cron a dé­cla­ré trou­ver «re­gret­table que Gé­rard Col­lomb se soit mis dans la si­tua­tion le condui­sant à de­voir dé­mis­sion­ner ». Se­lon son en­tou­rage, il « re­ce­vra ra­pi­de­ment les pro­po­si­tions du Pre­mier mi­nistre » en vue de son pos­sible rem­pla­ce­ment. Trou­ver un suc­ces­seur au pre­mier flic de France (en si peu de temps) ne se­ra tou­te­fois pas une tâche ai­sée, car l’ex-maire de Lyon co­chait plu­sieurs cases : sou­tien de la pre­mière heure d’Em­ma­nuel Ma­cron dont il est très proche, homme po­li­tique d’ex­pé­rience, is­su de l’aile droite du PS, et par­ti­san de la fer­me­té en ma­tière de sé­cu­ri­té et d’im­mi­gra­tion.

Le Drian, « Cas­ta »...?

Lors­qu’il quit­te­ra la Place Beau­vau, le gou­ver­ne­ment per­dra à nou­veau un poids lourd, après la dé­mis­sion de Ni­co­las Hu­lot. Et il fait dé­jà les frais de ce dé­part an­non­cé, l’op­po­si­tion de­man­dant la dé­mis­sion du mi­nistre qu’elle ne juge plus ca­pable de «conti­nuer se­rei­ne­ment à exer­cer ses fonc­tions», se­lon les mots de Franck Ries­ter, co­pré­sident du groupe UDI-Agir. Pour le rem­pla­cer, plu­sieurs noms cir­culent. Ce­lui de l’ex-pa­tron du Raid, Jean-Mi­chel Fau­vergue, de­ve­nu dé­pu­té LREM en juin 2017, et qui a le CV idéal, bien qu’il soit peu connu du grand pu­blic. Ceux de Jean-Yves Le Drian, ac­tuel mi­nistre des Af­faires étran­gères, et de Gé­rald Dar­ma­nin, à l’Ac­tion et aux Comptes pu­blics. Ain­si que ce­lui de Ch­ris­tophe Cas­ta­ner. «Em­ma­nuel Ma­cron ne dis­pose pas de ré­seaux très dé­ve­lop­pés au sein de la po­lice, contrai­re­ment à Ni­co­las Sar­ko­zy ou Fran­çois Hol­lande », constate un syn­di­cat de po­li­ciers. Ce­la pour­rait pous­ser l’Ely­sée à al­ler pio­cher à droite, ou à gauche. On en­tend ici les noms du sar­ko­zyste Fré­dé­ric Pé­che­nard, ex-di­rec­teur gé­né­ral de la Po­lice na­tio­nale et ac­tuel vice-pré­sident LR de la ré­gion Ile-de-France, là du vall­siste De­nis Fa­vier, ex-pa­tron de la gen­dar­me­rie na­tio­nale. Pour Fran­çois Pa­triat, sé­na­teur LREM de la Côte-d’Or, « la ma­jo­ri­té compte suf­fi­sam­ment de can­di­dats qui ont le ca­libre pour ce mi­nis­tère». Mais, se­lon lui, le chef de l’Etat pour­rait op­ter pour «un ti­cket», en af­fu­blant le mi­nis­tère «d’un se­cré­taire d’Etat». Signe que rem­pla­cer Gé­rard Col­lomb n’est pas si évident que ce­la.

Gé­rard Col­lomb veut se pré­sen­ter aux mu­ni­ci­pales à Lyon.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.